vivre a la campagne le mois d'Août

C’est déjà le mois d’Août !

C’est le mois d’Août …

*

Après un mois de Juin froid et humide, un mois de Juillet mitigé, Août nous a fait don de belles journées ensoleillées parfois très chaudes mais pas vraiment de canicule insupportable ici … en raison de la fraîcheur de la rivière …

Petite collection d’images estivales au jardin :

*

vivre a la campagne

Fraîcheur et …

*

… Grâce à la proximité de la rivière, eau gratuite à volonté 😉

Le mois d'Août

*

vivre a la campagne le mois d'Août

… Chauffée au soleil, c’est encore mieux !

*

Voici les BB d’il y a quelques temps en arrière :

vivre a la campagne le mois d'Août

BB courgettes

*

vivre a la campagne le mois d'Août

BB tomates

*

vivre a la campagne le mois d'Août

BB Pommes de terre (sous la paille…)

*

Qui se sont fait beaux :

vivre a la campagne le mois d'Août

Des « Roses de Berne » de 550 gr ! Normal, je leur chante des berceuses 😉

*

vivre-a-la-campagne.net

Un peu biscornue, mais 550gr tout de même !

*

vivre a la campagne le mois d'Août

Des courgettes épanouies 😉

*

vivre a la campagne le mois d'Août

…Et des Bintjes qui ont l’air en pleine forme (A confirmer, car il faudra naviguer entre doryphores et mildiou …)

Un bon buttage est également indispensable :

*

vivre a la campagne le mois d'Août

*

Par ailleurs, les « pas embêtants » qui sont toujours là pour être simplement cueillis sans autres formes de travail:

*

vivre a la campagne le mois d'Août

*

La Consoude de Russie, exubérante, et qui fait un excellent compost, mais aussi par ailleurs d’excellents beignets au petit goût délicat de filets de sole (avec une goutte de jus de citron, comme il se doit, c’est extra !) :

*

vivre a la campagne le mois d'Août

Un beignet de consoude à la forme particulièrement réussie (et tout à fait inattendue) !

*

Ensuite le Raifort : Véritable mauvaise herbe qui pousse comme du chiendent !

*

vivre a la campagne le mois d'Août

*

Malgré ses feuilles à l’aspect peu engageant, sa racine rapée se consomme comme de la moutarde. Je la préfère personnellement, et de loin ! Attention ça pique !

*

Autre petite merveille qui se resème seul (trop, parfois !) et se ramasse tout l’été à profusion: Le pourpier. Délicieux pour agrémenter les salades diverses mais surtout celle de tomates bien mûres et juteuses: Hum ! Frais et croquant …

vivre a la campagne le mois d'Août

Dans la rubrique des « pas compliqués », on peut inclure aussi les oignons jaunes : On met en place les petits bulbes obtenus l’année précédente par semis (ou achetés) dès le mois de mars, car ils ne craignent pas les gelées de printemps.  Résultat: Une provision d’oignons pour l’hiver à conditions de les conserver dans un endroit sec et frais…

*

vivre a la campagne le mois d'Août

*

vivre a la campagne le mois d'Août

Soupes à l’oignon et ptits croûtons en perspective au coin du feu cet hiver  😉

*

Encore un hôte peu exigeant : Le Potiron sous toutes ses formes (Rouge vif, le plus célèbre, Potimarrons au délicieux goût de châtaignes, ou comme ici Giraumonts, mais il en existe des centaines d’espèces aussi peu exigeantes pour le jardin 🙂

vivre a la campagne le mois d'Août

Eux aussi se conservent très bien tout l’hiver, ce qui nous assure quelques bonnes soupes, purées ou gratins.

*

J’allais oublier … l’indispensable repiquage de nos amis les poireaux, sans lesquels nos soupes d’hiver seraient fort tristes !

Semés dans la serre en Mars, il seront bons à repiquer vers le mois de Juin, lorsqu’ils auront atteint le diamètre d’un crayon environ, dit-on … Ensuite récolte à partir d’Octobre/ Novembre … Avant le repiquage, ne pas oublier de les « habiller », c’est à dire, en langage jardinier, de recouper feuillage et racines de deux tiers environ, ce qui aide à la bonne reprise des plants.

vivre a la campagne le mois d'Août

*

… Affaire à suivre 😉

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *