Les provisions domestiques en Suisse.

Voici un article au sujet des provisions domestiques du, on ne peut plus officiel site, AlertSuisse!

Les Suisses, qui sont restés des gens sensés, sont invités par leurs autorités non pas à vivre dans la crainte perpétuelle, mais à être réalistes et prêts à se débrouiller le cas échéant (crise de l’approvisionnement liée à des conditions météo, troubles graves en Europe, crise sociale, etc…) ce qui est en effet du simple bon sens…

 » Provisions domestiques : ce qu’il faut savoir :

De nos jours, les rayons des magasins débordent. Le choix de produits n’a jamais été aussi large. Depuis des décennies, notre pays a été épargné par des événements qui auraient pu provoquer durablement des pénuries. Dans ce contexte, on pourrait donc être tenté de se demander : « À quoi bon faire des provisions domestiques? »

« Des provisions… providentielles »: un vieux slogan qui reste d’actualité ?

Le slogan « Des provisions… providentielles » a plus de 50 ans, et pourtant il reste d’actualité. Notre environnement a certes changé : aujourd’hui, il ne s’agit plus de surmonter une crise de longue durée mais plutôt une brève période de pénurie.

Provisions de ménage :
On a vu à maintes reprises les rayons des magasins se vider en quelques heures dès les premiers signes d’une crise ou d’une catastrophe naturelle. Ce fut encore le cas en janvier 2015, à l’approche d’une tempête de neige sur la côte nord-est des Etats-Unis. Les consommateurs se sont alors rués sur les bougies et l’eau en bouteilles pendant que des queues se formaient devant les stations-service.

Questions et réponses sur les provisions domestiques :

Pourquoi est-il judicieux de faire des provisions domestiques ?

Il peut toujours se passer quelque chose. Si vous avez des provisions domestiques, vous pourrez dans tous les cas puiser dans vos réserves. Cela vous permettra de passer un mauvais cap sans vous faire de souci. Il est donc dans l’intérêt de chacun de pouvoir surmonter une pénurie passagère et de jouir d’une certaine indépendance pendant quelques jours.

Avoir des réserves individuelles, ce n’est pas seulement utile en cas de crise, mais aussi dans la vie de tous les jours : si vous avez par exemple une visite inattendue, vous pourrez toujours lui préparer les classiques spaghettis à la sauce tomate. Ou si vous êtes malade et ne pouvez pas aller faire vos courses, vous vous féliciterez de votre prévoyance.

Que doit-il y avoir dans les provisions domestiques ?

En premier lieu, il faut de quoi manger pendant une semaine et 9 litres (un six-pack) d’eau par personne. Ne pas oublier un poste de radio, une lampe de poche (avec des piles de rechange) et divers articles selon vos besoins individuels.

>  Ici, vous pouvez remplir votre plan d’urgence avec une liste de provisions. <

provisions domestiques en cas de crise

Des pâtes, du riz et de l’huile, mais aussi une lampe de poche, des bougies et des allumettes font partie des provisions domestiques.
Quels aliments sont-ils recommandés ?

Les provisions domestiques devraient contenir des aliments non périssables pour la consommation quotidienne, par exemple du riz ou des pâtes, de l’huile, des sauces en bocal, du sucre, de la confiture, dumiel, du sel, du café, du fromage à pâte dure, etc.
Il ne faut pas oublier les aliments que l’on peut consommer sans les cuire (chocolat, biscottes, fromage à tartiner, fruits secs, etc.). Vous les apprécierez d’autant plus s’il y a une panne de courant qui vous empêche de cuisiner.

Les fruits secs sont toujours bons, même si la cuisinière ne fonctionne plus.
> On peut faire ses provisions domestiques selon ses propres habitudes alimentaires et y mettre ce que l’on mange en temps normal.

Qu’est-ce qui est le plus important : l’eau ou la nourriture ?

On dit qu’on peut rester 30 jours sans manger mais seulement 3 jours sans boire. Nous recommandons de prévoir 9 litres d’eau par personne (un six-pack). Ce n’est pas difficile à transporter ni à entreposer et cela peut se garder plusieurs mois. En cas de nécessité, une telle quantité devrait suffire pour boire et cuisiner pendant trois jours (3 l par personne/jour).
La recommandation des 9 litres par personne ne concerne que l’eau potable. Elle ne tient pas compte de l’eau nécessaire pour l’hygiène corporelle, la lessive, etc.

Que faut-il également prévoir ?

Les autres articles importants sont ceux qui permettent de ne pas rester dans le noir en cas de panne d’électricité : un poste de radio à piles, une lampe de poche avec des piles de rechange, des bougies, des allumettes ou un briquet. Il ne faut pas non plus oublier le savon, le papier de toilette, la pharmacie de secours (pansements, thermomètre, calmants) et une réserve de médicaments personnels. Si vous avez des animaux, pensez également à faire des réserves d’aliments.
Nous recommandons de prévoir 9 litres d’eau par personne (un six-pack). En cas de nécessité, une telle quantité devrait suffire pour boire et cuisiner pendant trois jours (3 l par personne/jour).
Où et comment faut-il conserver les provisions domestiques ?

Nous recommandons de les ranger à la cuisine et de les intégrer à votre alimentation quotidienne. Et bien sûr, comme tous les aliments, il faut les conserver au sec, au frais et à l’abri de la lumière. Suivant la place dont vous disposez, vous trouverez un endroit approprié dans votre cuisine ou votre cave. Attention à ne pas les garder éternellement, mais au contraire à les consommer et à les remplacer au fur et à mesure.

Les aliments à conserver au frigo font-ils aussi partie des provisions domestiques ?

Oui car même après une panne d’électricité vous pouvez encore les consommer sans problème. Attention toutefois à ne pas recongeler des aliments dégelés mais à les consommer rapidement. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *