Réponse d’un « menteur labélisé par le RSI » à Monsieur Lochet Directeur adjoint du RSI Bretagne en charge du recouvrement.

Voici in extenso, la réponse d’un « assujetti » et « menteur » de surcroît à un des chancres moux qui s’engraissent depuis des années sur la misère institutionnalisée, laïque et obligatoire des malheureux qui auraient encore des velleïtés d’entrepreneurs indépendants en République Socialiste Populaire et Maçonique de France …

Il est temps que la peur change de camps et que cette vérole soit mise sous les verrous sans retard.

L’Islande l’a fait.

La France est-elle le prochain pays a sortir de l’esclavage de » la Matrice » ?

 

 » Loperhet, le 24 Février 2015.

Très cher Monsieur Lochet,

Lors de votre intervention du Lundi 23 Février à 8h10 en direct sur l’antenne de France Bleu Breizh Izel, vous terminez vos propos par les phrases suivantes, je cite : « Exactement. L’organisateur de Brest faisait écho qu’il payait moins de cotisations maladie qu’au RSI avec son contrat privé. Ça c’est totalement faux. »
Vous persistez donc à distiller votre haine vis à vis des travailleurs qui veulent vivre paisiblement dans notre pays, en utilisant vos arguments fétiches, le mensonge et la peur.
Je demande ici le droit de vous répondre, pour vous confronter une fois de plus à la réalité du terrain, que vous ignorez allègrement du haut de votre chère chaise Rennaise…
Je vous répète que pour l’année 2013 vous m’avez prélevé 9000 euros puis adjoint un rappel de cotisation de 14000 euros fin 2014 au titre de l’année 2013.
Soit en tout 23 000 euros.

N’étant pas encore libéré (du RSI) en 2013, mais faisant référence à ma cotisation volontaire (j’ai signé un contrat d’assurance santé) chez Amariz pour l’année en cours qui me fut facturé en TTC à 350 euros par mois soit 4200 euros pour 12 mois, (Non Je me suis trompé, en guise de bienvenue Amariz m’a offert un mois de cotisations) il s’agit donc d’une somme de 3850 euros pour l’année.
Ma garantie de remboursement est intégrale chez le médecin je suis remboursé par cette assurance de 23 euros, et non pas de 15,60 comme c’était le cas avec le RSI. Idem chez le pharmacien, 100 % des médicaments sont remboursés par cette assurance. Je n’ai plus besoin de mutuelle a 100 euros par mois !!!
Offrez-vous la même prestation cher Monsieur Lochet ?

Non !!!!
Donc non seulement chez moi : 23 000 – 3850 = 19 150 euros de moins qu’au RSI !! Et en plus vos remboursement sont pitoyables…
Qu’en est-il de la prévoyance cher Monsieur Lochet ?

23 euros par jour d’hospitalisation soit 690 euros par mois ? En devant continuer à payer les 1450/mois actuel pour 2014 et les rappels de 14 000 euros de 2013 !!!
Et bien avec ma nouvelle assurance, les INDEMNITES JOURNALIERES, en cas d’hospitalisation de 4 nuits consécutives ou plus (€ 40,00 par jour de la 4ème à la 50ème nuit (1 mois et 15 jours) consécutive à l’hôpital et €80,00 par jour de la 51ème à la 365ème nuit consécutive à l’hôpital). Je n’ai plus besoin de prévoyance a 180 euros/mois !
Alors très cher Monsieur Lochet, Je suis un menteur ??? Ou seriez-vous à ce point à court d’arguments pour utiliser le mensonge comme seul et unique défense ??
Une fois de plus vous vous êtes fourvoyé.
Une fois de plus, car comme vous l’avez affirmé sur le plateau de télévision de Tébéo durant le journal de 19h30 Le Jeudi 22 Janvier 2015, vous n’êtes pas un régime légal de sécurité sociale. La Caf et la Formation Professionnelle sont des régimes légaux, pas le RSI.

Alors, très cher Monsieur Lochet, le menteur n’est-il peut-être pas celui que vous désignez et menacez d’amendes et de prison ??
Vous nous avez majestueusement lu l’article L111-1 du code de la sécurité sociale :
(Source : http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.doc)
Je vous cite : « Cette garantie s’exerce par l’affiliation des intéressés et le rattachement de leurs ayants droits à un (ou plusieurs) régime(s) obligatoire(s). »
Et délibérément omis de lire le début de l’article : « Elle garantit les travailleurs et leur famille contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacité de gain. »

Il s’agit d’ailleurs de la 2eme ligne de ce texte de loi !?!?

Je n’ose pas croire que vous l’avez omis en raison de problème de vue, dans ce cas-là je peux vous conseiller une très bonne assurance qui vous prendra en charge bien mieux que maintenant !
Pourquoi n’avez-vous jamais mis en pratique cet aspect de cette loi : garantir les travailleurs contre les risques de supprimer leur capacité de gain ?
Vous deviez nous aider très cher Monsieur Lochet !!!! Vous deviez aider les travailleurs !!

Au lieu de cela vous avez fait l’inverse !!

Vous les avez, et les faîtes encore à ce jour, crever et je pèse mes mots.
Vous pouvez me traiter de menteur très cher Monsieur Lochet, et bien moi je traite le RSI et la sécurité sociale, d’assassin !!! Assassinat de l’économie Française ! Assassinat de l’envie d’entreprendre ! Assassinat du pouvoir d’achat ! Assassinat des retraites ! Assassinat des remboursements ! Assassinat du corps médical ! Assassinat des soins ! J’en passe, j’en passe !!!
Dans le Télégramme de Brest, dans l’Edition Nationale du Lundi 26 Janvier 201, vous déclarez, je cite :

« Je m’inquiète pour ceux qui franchissent le pas, ils vont finir dans une impasse et ils devront payer les arriérés, ils pourront se trouver dans une situation difficile … »
Mais très cher Monsieur Lochet, OUVREZ LES YEUX, NOUS passons les caps difficiles tous les jours et ce n’est pas grâce à vous !!!

c’est grâce à notre envie de travailler dignement comme des hommes et des femmes DEBOUT !! Et si nous pouvons nous regarder dans la glace le matin et nourrir nos enfants ce n’est pas grâce à vous !
Nous sommes dans une situation QUI EST DEVENUE CATASTROPHIQUE et cela c’est à cause de VOUS très cher Monsieur Lochet !
Alors, osez en place publique encore une fois me traiter de menteur, et je vous rappellerai de nouveau que nous sommes dans nos droits, tous travailleurs travaillant sur le sol français depuis 1993 de choisir notre assurance santé.
Je vous rappelle si besoin est que votre salaire émane de la spoliation de notre création de richesse, et qu’à votre place j’aurais honte de menacer les gens qui ont travaillé pour vous et vos amis afin de vous garantir des droits dont nous ne bénéficions, nous, que des miettes que vous voulez bien nous servir, nous les gueux qui serions, sous votre coupe …
Vous voulez portez plainte contre nous parce que nous faisons valoir nos droits ? Allez-y vaillamment, nous serons, tous présent, debout, les medias seront la également pour relayer ces arrestations.

Car sachez, très cher Monsieur Lochet, que nous aussi nous allons vous trainer devant la justice de notre pays, et qu’au moment venu, vous serez condamné et redevable devant le peuple Français.

Je ne vous salue pas, très cher Monsieur Lochet.  »

Jean-Michel Le Bot
Ca c’est envoyé ! Rien à rajouter 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *