Claude Reichmann RSI sur TV-Libertés

RSI : Un monstre à abattre.

*

RSI : Olivier Pichon sur TV-Libertés, reçoit Claude Reichman, président du MLPS mouvement pour la liberté de la protection sociale.

 Autopsie d’un monstre: Le RSI est un régime créé pour masquer la fin du monopole de la sécurité sociale.

Les caisses de Sécurité Sociale sont des mutuelles, dotées de n° SIREN, donc en concurrence. Il n’y a de ce fait aucun monopole !

Il faut comprendre que, pour le pouvoir (socialiste ou fausse droite, parfaitement identiques sur ce sujet, comme sur tant d’autres !), les travailleurs indépendants sont des ennemis de classe, comparables aux koulaks en URSS: Le SOCIALISME leur fait donc la guerre, ce qui explique l’état de ruine, bientôt totale de notre pays.

*

RSI

*

Le code de la mutualité stipule la nécessité d’un contrat, pour votre couverture sociale: Un contrat, d’assurance par exemple, comporte toujours votre signature :

Qui a jamais signé un contrat avec le RSI la CPAM, la MSA ????

Les cotisations sociales, établies sur la base du revenu, sont donc un impôt et non une prime d’assurance établie sur le risque.

Résultat : Plus de la moitié du bénéfice est prélevée, aucun système au monde ne prélève autant.

Un objet social non identifié : La R.A.M., réunion des sociétés d’assurances-maladie, n’a pas qualité à assurer la protection sociale, c’est une association régie par la loi de 1901 !

L’illégalité de ce dispositif a été inventée pour masquer la fin du monopole de la sécurité sociale, qui est à présent un fait bien établi.

Résultat:  l’emprunt fait vivre l’économie française, le système social français en état de mort clinique.

Quatre ans de pression du MPLS de Claude Reichmann ont été nécessaire pour obtenir que les extraits SIREN de ces caisses soient publiés: Ces caisses sont bien des mutuelles aucunement régies par le code des assurances !

Comment en sortir ? car le gisement de pouvoir d’achat est là !

Dans cette affaire, Claude Reichmann nous explique pourquoi la justice française a perdu toute crédibilité : Elle est à la fois juge et partie. La séparation des pouvoirs n’est pas respectée, ce qui est l’apanage d’un système à caractère soviétoïde.

 Pour rassurer nos compatriotes :
Il convient de lâcher une protection sociale qui est en faillite, et même de la quitter d’urgence, avant le dépôt de bilan: c’est possible, légal et c’est nécessaire.

3 millions d’entreprises en France qui sont menacées et qui pourtant font vivre 66 millions de personnes.

250 milliards d’économie, nécessité absolue, sont indispensable : A ce sujet le rapport de la cour des comptes est accablant… mais inutile…

Entre 2001 et aujourd’hui il y a le même nombre d’emploi privés en France, alors que le pays compte 6 millions de personnes en plus !! Courbe du chômage ??

Il existe donc bien un risque de situation incontrolable: Exactement comme vers la fin de l’URSS: Les victimes sont toujours les plus modestes.

Qu’importe, le nouveau gouvernement, remanié, embarque avec le sourire sur le Titanic du commandant de pédalo !

*

*

http://www.claudereichman.com/

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *