« Turbulent » et l’énergie du vortex.

« Turbulent » et l’énergie du vortex.

 

Le moulin où nous habitons, ma compagne et moi, dispose d’une ancienne turbine de production de courant que j’ai exploité de 2001 à 2008. J’ai dû alors en arrêter l’exploitation suite à un divorce demandé par une ex-épouse à l’esprit fantasque ainsi qu’au rapt de mes enfants par icelle, qui s’en était suivi…

Je me suis donc vu placé devant ce choix: M’occuper de mes enfants ou de ma turbine ! Evidemment le choix a été vite fait malgré le fait que cette installation électrique amenait une part de mes revenus. J’ai dû alors me bagarrer bec et ongles pour obtenir la résidence alternée de mes enfants que je devais retrouver une semaine sur deux, à deux heures de route d’ici, où la femme outragée (je ne sais toujours pas par quoi) avait décidé de retourner vivre. Bref…

Cette triste digression pour expliquer le fait que j’ai dû arrêter l’exploitation de cette richesse naturelle pour raison de force majeure et à mon vif regret. En effet cette installation ancienne réclamait une surveillance journalière en terme de niveaux d’eau, d’entretien et de nettoyage de l’entrée de la chambre d’eau (branches mortes, feuilles, et même parfois chevreuil ou sanglier !). Impossible donc d’être « au four et au moulin ».

Il convient de rajouter qu’il s’agit d’une turbine assez importante de 100KVA de puissance installée, et qu’il  ne serait pas sans danger en cas de pépin de la laisser sans surveillance.

Voici quelques photos du site et de la machinerie:

 

 

 

 

 

Cette installation à l’arrêt depuis 2008 me désespère au plus haut point et je réfléchis depuis très longtemps au moyen de redémarrer quelque chose en ce sens.

Cependant deux obstacles à cela: Cette turbine date des années 1930 environ et ce matériel, bien qu’inusable est largement dépassé à tout point de vue. De plus mon activité d’artisan ainsi que les multiples travaux sur la propriété (5 hectares: jardin, fauche, entretien divers, bois de chauffage, etc…) ne me laissaient jusqu’alors que peu de temps pour réfléchir à la question.

Ce point est donc resté relégué bien à tort dans les oubliettes jusqu’il y a peu de temps !

C’est en parcourant le net (j’adore fureter) que j’ai fait connaissance avec Geert Slachmuylders, co-créateur de la société belge Turbulent et d’un modèle de turbine complètement inédit, nouveau et pour tout dire révolutionnaire comme vous allez le voir. C’est exactement ce que j’attendais !

La société a deux co-fondateurs originaires de Belgique: Jasper est titulaire d’une maîtrise en finance et en droit. Geert est titulaire d’un master en électromécanique et en mobilité intelligente. Leurs parcours se rejoignent de manière complémentaire depuis qu’ils ont commencé à travailler ensemble en 2012 sur un défi de start-up.

D’autres membres de l’équipe, spécialisés dans l’informatique, les ventes, le marketing et le développement de produits, ont rapidement rejoint l’équipe en provenance d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Sud. En outre, Turbulent est soutenu par un réseau de conseillers et de consultants expérimentés.

L’équipe de Turbulent a obtenu des fonds d’amorçage et des subventions de recherche belges et européennes depuis 2015, et est soutenue par le programme européen Horizon 2020, l’incubateur iMinds/IMEC, StartIt@KBC, Start-up Chile et Parallel 18.

La turbine Vortex est une façon écologique d’exploiter l’énergie des rivières et des canaux à faible dénivelé, sous la forme d’un projet autonome ou d’un groupe de turbines alimentant des régions entières. Une seule turbine peut générer de 15 à 100 kW d’énergie constante, 24 heures sur 24.

Turbulent s’est de plus en plus concentré sur la conception et le développement de générateurs de tourbillons (Vortex) submersibles, modulaires, respectueux des poissons, utilisant de petites chutes (entre 1 et 5 mètres), abondantes dans les rivières et les canaux du monde entier.

Avec ses microcentrales hydroélectriques au fil de l’eau, robustes et résistantes aux inondations, Turbulent s’éloigne de la grande hydroélectricité conventionnelle avec barrages et réservoirs, pour adopter une technologie durable permettant aux poissons, aux débris et aux sédiments de traverser l’installation sans impact.

Turbulent préserve les habitats fluviaux et l’accès à l’eau en amont et en aval, tout en offrant des solutions d’électrification distribuée hors réseau, en micro-réseau et en réseau avec des capacités installées de 15kW, 30kW, 50kW, 70kW par turbine, facilement extensibles à une combinaison de plusieurs turbines pour augmenter la capacité.

 

turbulent vortex

 

Turbulent est présent un peu partout dans le monde:

 

turbulent vortex

 

Voici deux vidéos qui vont vous permettre de visualiser le fonctionnement de Turbulent:

 

 

 

 

Geert est passé chez moi à la fin du mois d’Août et a pris des tonnes de notes et de mesures, visité la centrale de fonds en combles avec cet esprit d’enthousiasme que j’aime tant et qui est le propre aussi bien des génies que des enfants…  Nous avons longuement discuté et partagé: Ce qui fut absolument passionnant car ce type est un passionné.  Je suis à présent dans l’attente de son étude technique à la suite de laquelle le projet va se mettre doucement sur les rails, du moins je l’espère.

Car produire de l’électricité, propre de surcroît, est en ce moment d’une brûlante actualité, non ?

Alors à suivre, donc.

 

 

 

Inscrivez-vous à ma lettre d’infos en cliquant sur l’image et vous recevrez mon Ebook: « Branchez-vous sur l’énergie illimitée de la nature! »

 

2 commentaires sur “« Turbulent » et l’énergie du vortex.

  1. Super ! Oui, il y a plein de pico, micro turbines et autres systèmes pour le turbinage de l’eau. J’adore cette façon de produire du jus ! Hâte de voir la suite !
    Merci pour tes partages !

    1. Salut amigo ! Merci pour ton commentaire. Oui j’espère vraiment que j’arriverai à mener à bien ce projet. En tout cas cela semble bien parti ! Je vous donnerai des nouvelles dès qu’il y aura du nouveau. Belle journée dans le Sud 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.