blog out of the box

Entretien avec un lecteur du blog.

Entretien avec Thierry, un lecteur du blog

 

 

Dans cet article, je donne la parole à un lecteur du blog , Thierry D. qui commente souvent d’intéressante façon. Au fil de ses commentaires, l’idée m’est venue de partager un peu avec lui…

Son esprit pratique et créatif, me semble représentatif de ce qui est indispensable pour sortir de la matrix et “vivre à la campagne” de façon un tant soit peu autonome et débrouillarde, car c’est avant tout une école de vie que la vie à la campagne !

Comme il le souligne dans une phrase: Si vous avez l’habitude d’être assisté, ça va être difficile !

A ce titre en particulier son témoignage sur ce blog me semble intéressant.

A vous de juger !

 

* Bonjour Thierry, peux-tu en quelques mots te présenter ?

64 ans divorcé, autodidacte, baroudeur.
J’ai 10 ans de restauration, 10 ans de matériaux composites (plaisance, construction de voilier de 11m, et bâtiment), 8 ans de bâtiment avec des “anciens”, 8 ans de commercial (immobilier, industrie alimentaire).

* Quels sont les motifs qui t’ont poussé à t’installer à la campagne ?

Je suis né à la ville, Toulon, mais j’ai toujours vécu à la campagne. Mes grands-parents habitaient à Carqueiranne, et aussi de la famille en Italie…

J’ai vécu 7 ans à la campagne en Bulgarie. Là j’ai appris beaucoup de choses: Ce que veut vraiment dire l’article “22” , ainsi que l’ingéniosité de ces personnes ! On a refait entièrement (2 murs conservés) une maison en pierres à étage, 120M2, taille (de la pierre) et compagnie… D’ailleurs si tu vas sur Google-images et cherches “maison en pierre a Nikolaevka“, tu la reconnaitras. (Je mets la page, mais laquelle est-ce ?? VALC)

Je n’ai jamais aspiré à vivre à la campagne… Enfin je ne sais pas vraiment… La mer me manque… Mais ne me parles pas de l’Atlantique. Trop froid pour moi!

Mon problème c’est que j’ai besoin de créer, de “faire” constamment…Cela peut être un calvaire pour les autres, ceux qui sont à mes côtés.
Lorsque j’ai “fait”, je passe à autre chose (je ne suis pas matérialiste) …Et ça continue à 64 ans…. Il ne faut pas être “net”, non ??

* Qu’est-ce qui te paraît le plus important pour réussir un projet d’installation à la campagne ?

Le plus important: Si on est “seul” ou “à deux” ! Ensuite savoir faire fonctionner sa matière grise, et avoir les capacités de faire face aux problèmes de la vie de tous les jours (on est plus à la ville!)

Ensuite gérer les problèmes de distance lorsque tu as besoin des choses courantes comme le papier hygiénique (les orties ça pique !). Enfin, le plus important: La faculté d’adaptation.
Si ces critères ne sont pas réunis, l’échec est assuré…Pas n’importe qui peut vivre à la campagne.

* Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées ou que tu rencontres encore ?

Bon, je pense que tu dois aussi les connaitre ces difficultés: ADMINISTRATION DE M….E…! Mais aussi que la “PAROLE” que l’on peut donner à une personne… Et là: Bonjour les Charentais !

* Que penses-tu améliorer dans les années à venir pour accroître ton autonomie matérielle et financière par rapport au Système marchand ?

Simple: Je fais/je vends…

D’ailleurs, c’est pour cela que je construis cette maison (en bardage bois, note VALC): Ce sera ma troisième…  Je trouverai bien un Parigot qui a des euros! Et ici, ILS AIMENT la Charente-Maritime ! Pas moi…
Ensuite, eh bien, je ferai peut-être une autre maison… (Je te joins le projet). Mais avant: mon bateau ! …Vais pas le faire… J’ai plus 20 ans! Même si j’en suis capable. Je vais plutôt l’acheter.

Pour l’autonomie matérielle: Simple il n’y a pas que la France sur terre, si les gens savaient ! Et financière: Eh bien: Comme dab… Mais là: Peux pas donner les ” ficelles” sur ton site… Il y a un quelque part un document, dont tu as écrit : “Ne jamais le remplir…” Eh bien… Cela a toujours été mon cas en effet!

* Quels sont les aspects qui te séduisent particulièrement dans ce type de vie ?

INDEPENDANCE, LIBERTE, richesse de voir “ailleurs”, d’apprendre constamment…encore et encore !!!

* Quels sont les conseils que tu pourrais donner aux candidats à “l’exode urbain” ?

Bien réfléchir avant de franchir le pas, ne pas se voiler la face, ne pas croire que c’est parce qu’on l’a vu à la télé, que ça y est, c’est fait! Non, on devient peu à peu “paysan”, “terrien”, “écolo” j’en passe et des meilleures. Si vous avez toujours été “assistés”, restez là où vous êtes !! Autrement, vous avez 99,9% de chance de vous planter! Et d’entraîner les autres avec vous!
Enfin, demandez son avis à Madame: Si elle est OK, vous avez gagné, mais attention, il ne faudra pas vous louper…

* Un message à faire passer, quel qu’en soit le sujet ?

Oui… Que le Français soient un peu (beaucoup) moins cons ! Mais là, on n’est pas sorti de l’auberge!

J’aurais beaucoup de choses encore à dire, mais ce serait trop long… J’ai vécu dans cinq pays pendant un an en moyenne, sauf la Bulgarie: Sept ans. Si tu savais…

* Les sujets que tu préfères voir abordés sur le blog ? Ceux que tu aimes le moins ? 🙁
J’aime bien ton blog … Continues, t’es en bonne voie.”

Thierry D.

Merci à toi l’ami pour ces quelques conseils, simples…mais de précieux bon sens !

A bientôt !

 

 

  L'EXODE URBAIN A COMMENCE ! Qu'attends-tu ?   
"Pour près d'un Français sur deux, le bonheur est dans le pré. Selon l'étude "Style de vie des Français" de la société Nielsen, publiée en 2016, 44% des Français rêvent de vivre en milieu rural. Et dans les faits, cette "migration" concerne chaque année quelque 100.000 citadins qui décident de prendre la clé des champs..."
www.lci.fr/regions/sos-villages-s-installer-a-la-campagne.html
Oui, ça m'intéresse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.