doryphore

Doryphore et mildiou: Misère du jardinier !

Doryphore et mildiou: Misère du jardinier !

 

L’année 2020 est difficile pour mes pommes de terres ! Doryphores puis mildiou…

L’an passé ayant été dédié aux campagnols !

Commençons par les doryphores (Leptinotarsa decemlineata). Evidemment fidèles au rendez-vous (braves petites bêtes !) dans la première partie du mois…  Originaire d’Amérique ils ont été importés accidentellement en Europe vers 1920… Pour le jardinier et ses patates, c’est une calamité… dont il est malgré tout possible de se débarrasser de façon naturelle.

 

doryphore et mildiou
Doryphore adulte

Vous trouverez sur le net toutes sortes de recettes plus ou moins farfelues. J’en ai testé certaines il y a longtemps …en pure perte de temps…et de patates ! J’ai même lu de la part d’un jardinier professionnel que les larves étaient incapables de remonter sur les feuilles si elles tombaient au sol ! Mon oeil !

Ce qu’il faut dire en tout premier lieu et c’est la règle d’or du jardinage  bio (qu’il s’agisse de doryphore et mildiou ou tout autre parasite…)

Lorsque la teneur en humus de votre sol est suffisante, vos végétaux seront bien plus résistants et donc bien moins sujets au parasitisme de tout poil.

Il se trouve que j’ai négligé mon apport de fumier à l’automne dernier par manque de temps… D’où une bonne partie de l’explication du résultat cette année, je le sais.

Ce ne sont pas les doryphores adultes qui représentent un danger pour vos chères Solanacées mais bien leurs larves qui sont d’épouvantables gloutonnes: vous les voyez se goinfrer de façon abominable en ne laissant que des nervures pitoyablement rongées derrière elles !

 

doryphore et mildiou
Larve de doryphore

Les autres années j’utilise soit l’homéopathie avec Doryphora 30 CH en préventif ou bien si je me suis laissé prendre j’utilise directement Bacillus Thuringiensis en pulvérisation sur les larves. La législation risque hélas d’interdire cette substance (merci big chimie !)

Pour Doryphora: Vous trouverez en pharmacie les granules Doryphora 30 CH.

Faites fondre 5 granules dans de l’eau de pluie, de puits ou en bouteille.
Agiter pendant une bonne minute (dynamisation).
Diluer au dixième et agiter encore pendant environ une minute.
pulvériser par temps calme et peu ensoleillé.
Traiter au tout début, dès l’apparition des feuilles de vos pommes de terre.
Trois pulvérisations suffisent en général pour voir disparaître les premiers intrus.
Le traitement éloigne les adultes qui donc ne viennent pas pondre.

Si vous avez raté le coche, tournez vous vers Bacillus Thuringiensis qui est actif sur les larves jeunes (moins de 5 mms) : Il faut donc être vigilant.

Passé ce stade, et en bio bien sûr, vous pouvez aussi avoir recours au spinosad. Molécule d’origine microbienne et issue de la fermentation d’une bactérie actinomycète, naturellement présente dans le sol, appelée Saccharopolyspora spinosa.
C’est un insecticide assez toxique vis à vis des Coléoptères et il doit être exclusivement réservé pour le contrôle des Doryphores et surtout pas pulvérisé sur les floraisons.

J’ai voulu tester cette année le simple ramassage manuel sans autres formes de traitement. Ce que je peux vous dire: C’est sportif  mais efficace.

Un impératif: Un passage par jour car ces bestioles se développent à toute allure et il faut être plus opiniâtre qu’elles !

Facile: Soit vous écrabouillez entre les doigts (beurk, oui !) soit pour les âmes sensibles, vous vous munissez d’un petit récipient… Et, non, les poules ne les mangent pas !!!

 

doryphore et mildiou
Belle fricassée !

 

Bon courage, le résultat est au bout !!

On continue dans la série doryphore et mildiou !

Passons donc au mildiou !

Répondant au doux nom de Hytophtora Infestans pour le mildiou sévissant sur la tomate ou la pomme de terre, celui-ci une fois déclaré est très difficile voire impossible à combattre…  Concernant mon cas je pense que je fais deux erreurs majeures que je vais essayer de corriger l’an prochain…

Erreur n° un: Cultiver sur une parcelle trop proche d’une année sur l’autre (contamination pas spores).

Erreur n° deux: Arrosage du soir et non du matin ce qui fait que les feuilles restent plus longtemps mouillées au cours de nuits d’été par définition chaudes…… Chaleur+Humidité= Mildiou !

En conséquence de quoi… Déjà, ne faites déjà pas ces erreurs !

Ensuite, il est possible d’intervenir mais aux stades très précoces:

– en ôtant les feuilles touchées.

– En pulvérisant au choix soit purin de prêle, soit purin de consoude, soit bouillie bordelaise à base de cuivre…

Certains remplacent la bouillie bordelaise avec une solution de bicarbonate de soude (moins nocif pour les floraisons d’une part et pour les vers de terre d’autre part.

Une alternative: Bicarbonate de soude + savon noir. Mélangez 10 grammes de bicarbonate de soude et 40 millilitres de savon noir dans 4 litres d’eau environ.

Pulvériser ce mélange sur les plantes touchées.

Par contre je le répète: AGIR DES LES PREMIERS SYMPTÔMES sinon rien n’arrête le mildiou !

Dans mon cas, je dois avouer bien humblement que je me suis laisser prendre car sollicité par d’autres tâches que doryphore et mildiou, je n’ai pas porté trop attention …et boum en l’espace de deux jours…

Dès que je me suis aperçu de la chose j’ai immédiatement coupé toutes les parties atteintes (y compris les tiges pour certains plans)… Voici le champs de bataille:

 

doryphore et mildiou
Taches brunes et feuillage jaunissant… Aïe !

 

Voici la situation après l’opération:

 

J’ai de plus effectué sans conviction une pulvérisation à la bouillie bordelaise que je vais répéter encore deux fois… tout en surveillant l’état de l’ensemble afin que le mildiou ne descende pas dans les tubercules. Sinon arrachage précoce !

On verra bien, mais sans doute n’aurai-je pas cette année mes 120 kilos de patates !! Merci doryphore et mildiou…

A suivre…

 

close

Je m'abonne à la lettre d'info sans aucune obligation de ma part !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.