Produire ses graines …

Pourquoi produire ses graines ?

 

Les graines du potager doivent être soigneusement conservées par tous ceux qui souhaitent gagner en
autonomie.

Vous devez les choisir et les conserver avec beaucoup de précautions…

Produire ses graines soi-même vous permettra de
sélectionner les plantes les plus rustiques, productives et de bonne conservation. Vous obtiendrez ainsi année après année, des plants parfaitement adaptés à votre potager. C’est ainsi que nos ancêtres paysans (bénis soient-ils) ont sélectionné avec patience et intelligence, les variétés que nous connaissons aujourd’hui.

 

produire ses graines

Graines de tomates

 

Voici les trois principales raisons pour lesquelles vous devez produire vos
graines :

Aujourd’hui, la majorité des semences viennent d’industriels plus respectueux de leurs bénéfices que d’autre chose… Ainsi le choix des variétés se restreint, la culture industrielle affaiblit les souches, et leur distribution est étroitement encadrée…

Les graines ainsi « normalisées » sont principalement sélectionnées pour l’aspect visuel des variétés, et peu importe la perte de rusticité et de vitalité (sur laquelle j’aime à insister !)

Gustativement et nutritivement, c’est aussi bien entendu un appauvrissement !

L’exemple tout bête de la pomme de supermarché parfaitement lisse et brillante (mais gorgée de pesticides et autres résidus !) attire bien davantage le vulgum pecus qu’une petite pomme de pays très moche parfois, mais ô combien goûteuse et bourrée d’énergie vitale.

Certes les graines des semenciers alternatifs vous permettront de cultiver des variétés anciennes tendant à se perdre mais aussi de redécouvrir des saveurs plus diverses et authentiques. Par contre elles sont plus chères donc il est intéressant de produire ses graines à terme … Rien  n’empêche ensuite de produire ses graines à partir de ces variétés rustiques. Vous participerez ainsi à la préservation de variétés qui menacent de disparaître des mémoires (C’est déjà le cas de beaucoup d’entre elles hélas !)

Ainsi en récoltant chaque année vos graines, vous ne sélectionnez que les plus saines, ayant eu une belle production: En fait les meilleures qui ont su s’adapter au sol et aux conditions météorologiques de votre région. Au fil du temps, vos plantes seront plus robustes et plus productives sans traitements d’aucune sorte.

Attention aux variétés F1 qui sont absolument à proscrire!!

En effet celles-ci donnent des productions importantes la première année mais ensuite, en seconde année leurs graines vous donneront des plantes affaiblies et dégénérées beaucoup moins productives voire pas du tout.

C’est ainsi que les grands semenciers multinationaux mettent en esclavage ceux qui ne sont plus des paysans mais des « exploitants agricoles »: Chaque année, ils devront se ruiner à nouveau en semences
F1 pour retrouver un rendement satisfaisant (sans compter les traitements de synthèse vendus par les mêmes industriels, Monsanto et petits camarades !).
Dans notre objectif d’autonomie, cela est évidemment exclu sauf à devenir vous aussi totalement dépendant des semenciers.

S’essayer à la plus grande autonomie est donc la sagesse.

Evitez donc à tout prix les semences industrielles ayant subi de surcroît un traitement après récolte en vue de leur
conservation contre moisissure, ravageurs, etc.

Je vous recommande donc plutôt:

 

Les graines «AB» ou «Ecocert» qui sont collectées sur des
plantes cultivées sans produits phytosanitaires et ne subissant aucun traitement après récolte.
Vous pourrez ainsi au fil des années collecter leurs graines et les semer avec succès.

Si vous avez le choix, sélectionnez plutôt des variétés régionales et adaptées à la localisation de votre potager.

Surtout, ici comme dans nos choix de revenus alternatifs, ne mettons pas tous nos oeufs dans le même panier! N’hésitez pas à recourir à des graines de variétés différentes.
Vous réduirez ainsi le risque si l’une de vos récoltes ne donne pas les résultats espérés…Faites des expériences 😉

Dites vous bien que plus vos plantes sont bien adaptées et moins vous aurez
à intervenir pour obtenir de belles récoltes sans intervention de votre part.

Voici 7 bonnes adresses pour vos semences paysannes:

 

Semailles

Kokopelli

Germinance

Ferme de Sainte Marthe

Sativa

Semences de Pays

(Autres semenciers alternatifs ici)

Un conseil: Soyez prévoyant et stockez (Attention aux durées de germination malgré tout)!

Vous vous protégerez ainsi d’une pénurie possible.

Il n’est sans doute pas possible de produire vous-même toutes vos graines car cela est un gros boulot.
Cependant vous pouvez en produire une bonne partie.

 

Quelles graines et Comment ?

 

Par exemple je récolte régulièrement:
Ombellifères : carotte, panais.
Brassicacées : choux, radis, navets, etc…
Cucurbitacées : courgettes, potimarrons, butternuts, etc…
Solanacées : tomates, poivrons principalement.
Toutes les variétés de salades en laissant quelques beaux pieds monter à graines.
Légumineuses: Petits pois/ haricots/fèves également: Il suffit d’en laisser quelques pieds sécher sur place (et de les mettre assez vite à l’abri des rongeurs 😉

 

produire ses graines

Les cucurbitacées sont particulièrement faciles à reproduire par leurs graines !

Ici Bébés courgettes.

 

Etapes pour produire ses graines:

 

1. Récolter sur  les plus beaux spécimens.
2. Nettoyer grosso modo (pas grave s’il reste quelques petits débris végétaux !)
3. Bien faire sécher. Attention à la moisissure si ce n’est pas le cas…
4. Placer dans des enveloppes ou des sachets papier ou des sachets tissus.
Refermer le tout dans une boîte hermétique. N’oubliez pas d’écrire sur vos emballages les variétés et les dates de récolte+ Notes diverses…

En fonction de l’espèce, les graines se récupèrent soit à l’intérieur du fruit
(tomates, courges, poivrons.), soit sur la plante (Légumes verts à feuilles: poireaux, choux, salades, etc.).

Durée de vie de vos graines:

 

Concernant la durée de vie d’une graine, on parle de pouvoir de
germination: Le temps où la graine peut rester en dormance tout en conservant sa capacité de germer.
Ces temps diffèrent suivant les espèces.
Voici quelques exemples:

Choux: 4/5 ans
Carottes, haricots, poireaux : 3 ans
Panais: 1 an
Oignon: 2 ans
Tomates: 4/5 ans

Quelles conditions idéales pour les stocker ?
Pour conserver vos graines, vous devez les stocker à l’abri de la chaleur, de
la lumière et de l’humidité, donc dans un endroit sec, aéré, et à température constante.

 

produire ses graines

Graines de pourpiers sauvages (oui les graines de plantes sauvages se récoltent !)

 

Tester la faculté de germination de vos graines:

 

Un truc de jardinier:
Tester la faculté germinative de vos graines:

Pour vérifier que vos graines aient encore leurs facultés germinatives, vous pouvez réaliser de petits tests avant semis réels.
Cela peut éviter des surprises désagréables, des pertes de temps: Pas de rangs de semis qui ne lèveront jamais dans le potager…

C’est utile si vous n’êtes pas trop sûr de vos premières graines ou bien si vous retrouvez un vieux sachet qui vous fait douter ….

Quelques semaines avant les semis réels:

1. Mettre une dizaine de graines entre deux couches de papier absorbant genre sopalin.
2. Humidifiez légèrement.
3. Placez le tout dans une boite ou un sachet étanche.
4. Stocker dans un endroit chaud (attention pas trop non plus !)
5. Suivez attentivement la germination (suivant l’espèce semée, entre trois jours et trois semaines).

En fonction du résultat, vous pourrez évaluer le pouvoir germinatif de
vos graines et savoir si ça vaut le coup, ou non, de les planter.

Si les trois quarts ont germé, parfait !
Par contre si moins de la moitié est sortie, laissez tomber et retrouver des graines fraîches…

Conclusion:

 

Voila des infos de base pour commencer à produire ses graines. Commencez peu à peu avec méthode et sens de l’observation. Avec le temps cela deviendra une seconde nature et vous vous apercevrez que c’est somme toute assez simple pour la plupart des variétés…

Produire ses graines est indispensable dans l’optique d’un Plan B. Allez zou ! Après la théorie, la pratique ! Mettez à profit cette nouvelle saison pour faire vos stocks de belles et bonnes graines au fur et à mesure des récoltes 😉

 

 

 

Inscrivez-vous à ma lettre d’infos en cliquant sur l’image et vous recevrez mon Ebook: « Branchez-vous sur l’énergie illimitée de la nature! »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.