en mai au jardin

En Mai au jardin.

Que fait on en Mai au jardin ?

 

…Eh bien pas mal de choses !

Déjà on continue ce qui avait été commencé les mois précédents. Par exemple on tuteure les pois mangetout semés en février avant qu’ils ne grimpent trop haut et ne s’affaissent sous leur propre poids. J’utilise tout simplement à cette fin des branches  de tailles d’hiver bien ramées (noisetiers, frênes, etc…)

 

en mai au jardin

 

On sarcle les haricots nains (Roma 2) qui sortent et on repique les chicorées pain de sucre pour l’automne en habillant (réduisant) leur feuillage pour une meilleure reprise.

 

en mai au jardin

 

Arroser, tailler et désherber les tomates sous la serre repiquées fin avril (18 plants cette années de diverses variétés que je ne connais pas en plus de mes chères « Roses de Berne » ou « Noires de Crimée »… On va découvrir !

 

en mai au jardin

 

Semis d’un 1/2 rang de laitue « Merveilles des 4 saisons » (essai également !)

 

en mai au jardin

 

Sarclé plusieurs fois tout le jardin car j’ai eu la faiblesse de laisser l’an passé quelques pieds d’amarantes qui son si délicieuses en épinards !

Hélas!! C’est une véritable peste !

…Des milliards de petits plans tapissent le sol de façon compacte et avec une rapidité qui laisse le jardinier découragé s’il n’agit pas très vite … Ici les jeunes oignons envahis. Il ne faut laisser aucun survivants car la provision d’hiver des oignons est en grand danger d’étouffement.

 

 

J’ai fabriqué un « mâts à concombres » pour faire grimper ces charmantes bestioles afin qu’ils ne prennent pas leurs aises dans tout le jardin 😉 Un petit tronc de noisetier (environ 2.50m), 6 petits piquets et de la ficelle costaud.

 

 

Un trou, un bon paquet de compost bien mûr et trois graines à chaque ficelle:

 

en mai au jardin

 

En mai au jardin il est temps aussi de butter les pommes de terre qui ont de belles fannes (pourvu que ça dure…). Cette année j’ai repris 2.5 kg de mes « Désirées » de l’an passé et racheté une variété que je ne connais pas, la « Blanche », semble-t-il intéressante.

 

en mai au jardin

 

Enfin, et là, je ne me presse pas trop car il s’agit de la provision d’hiver: Les indispensables Potimarrons, Courges « Maxima » et Butternuts. Seul truc, comme toutes les cucurbitacées ils leur faut du fumier ou du compost pour bien grossir.

Un ou deux brouettes de bon compost et c’est parti:

 

 

Douze trous à environ un mètre d’intervalle recevront deux pelles de bonne matière organique puis trois graines chacun avant arrosage. Attention aux limaces, loches et escargots, friands des jeunes germes dès leur sortie de terre. A ce stade, le jardinier doit être extrêmement vigilant si le temps est à l’humidité, ce qui n’est pas le cas cette année, au contraire…

 

 

Voilà… je vais encore caser des betteraves rouges, des blettes ou des épinards en fonction de la place disponible. Peut-être vers les carottes et radis qui commencent à pointer leur nez.

 

 

En Mai au jardin, c’est souvent aussi un bon coup d’arrosage ! Ici j’ai de l’eau de mon bief grâce à ma super-pompe !

 

 

…Et enfin en Mai au jardin, et après l’effort bien sûr… Une petite bière bien fraîche pour le jardinier ! Tiens, c’est pas mal ça. A la tienne, l’ami 😉

 

 

En rédigeant cet article il me vient à l’idée une chose importante et dont le jardinier débutant ne tient parfois pas assez compte: Il s’agit de l’importance de semer les bonnes espèces au bon moment. Par exemple, si vous semez des pois, vous devez les semer très tôt car ceux-ci ne craignent pas trop les gelées d’une part et par contre redoutent chaleur et sècheresse ! Semés trop tard, ils risquent tout simplement de ne quasi rien donner du tout ! Autre exemple: Semer trop tôt vos haricots. Ceux-ci craignent le froid si vous les semez trop tôt, ils démarreront mal et seront la proie des limaces et autres ravageurs… Attendez donc plutôt que la terre soit bien réchauffée. De cette façon, avec un bon arrosage, ils feront merveille…

Et c’est ainsi pour toutes les espèces…

C’est bête comme chou, mais c’est une base incontournable ! Pensez-y 😉

 

 

 

Inscrivez-vous à ma lettre d’infos en cliquant sur l’image et vous recevrez mon Ebook: « Branchez-vous sur l’énergie illimitée de la nature! »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.