Qui suis-je ?

Bonjour les amis,

 

Je m’appelle Eric Rebaud et je suis né en 1955 dans la ville de Saint Etienne, au pied du Mont Pilat couronné de vaches au temps des derniers paysans … (Clin d’oeil à Marcel Pagnol !)

Je suis né, donc, dans cette grande ville noire et minière où mon arrière-grand père, paternel, paix à son âme droite, avait été mineur de charbon et combattant de 1914/1918.

De cet aïeul, que j’ai côtoyé enfant, j’ai dû hériter (A l’inverse de lui et pour cause !!) de ce goût immodéré du grand air et d’une méfiance absolue envers l’esprit de troupeau et donc de mensonge qui mènent si facilement et inévitablement les hommes, et les peuples, aux abattoirs pour Goy de la « Global Rothschild Inc. »

Malgré cette extraction citadine mais grâce à des parents merveilleux, toutes mes vacances d’enfants ont couru dans les sentiers aux senteurs fraîches des genêts et des pins sylvestres de la Haute-Loire voisine: Cabanes, pêche aux goujons, myrtilles, champignons, lait à la ferme …se mêlèrent peu à peu inextricablement à mon ADN !

Bien plus tard, baccalauréat en poche, je n’ai plus qu’une idée en tête: Sortir de l’existence surfaite, totalement artificielle et parfaitement servile de la mégapole, surpeuplée et tentaculaire qui a succédé à la ville, encore relativement paisible jusqu’au tournant des années 1960…

Tout partit, je crois, d’un désir de simplification qui me conduisit tout d’abord vers une forme de méditation ou d’élagage des sources de vacarme intérieur, d’acrobaties mentales voire même pseudo spirituelles, qui nous font habituellement nous sentir « exister ».

A partir d’un certain endroit de ce « chemin de chèvres » intérieur, les mirages de la consommation, de la « réussite » sociale et de la pensée conforme deviennent autant d’objets encombrants pour respirer librement l’air du large. Par conséquent on décide de larguer les amarres et on met tout en oeuvre pour quitter la termitière planétaire dite moderne.

Cette vie dans les prés et les bois que j’ai voulu faire mienne, n’est finalement que l’aboutissement d’une soif immodérée de simplicité, celle-ci conduisant d’inévitable façon hors des autoroutes et de l’horizon moutonnier du métro/boulot/dodo.

Mettre en conformité l’intérieur avec l’extérieur

D’autant plus que je restais fidèle dans mon coeur, à ce monde libre de nos anciens paysans, exemple admirable que j’ai eu l’immense chance d’encore côtoyer au fil de toutes ces années.

Non que j’idéalise celui-ci, non, car je connais la dureté du labeur physique, les grands froids à cueillir les olives vertes l’hiver, ou les chaleurs torrides à rentrer le foin, pour les avoir partagés avec eux. Je connais les mains cassées par le manche de l’outils. Je connais la tristesse devant une belle récolte ravagée par la grêle et pour laquelle je n’avais ménagé aucune peine. C’est une vie rude par certains côtés, mais la seule, je persévère à le croire, revêtant entièrement l’Etre humain d’un sens cosmique profond, fortifiant à la fois l’âme, l’esprit et le corps.

On s’y retrouve, je le crois, à sa vraie place au sein de la Création.

J’ai 58 ans au moment où je commence ce blog, j’ai 3 enfants, un métier-passion depuis 1979 : Tailleur de pierre.

Cliquez sur la photo si vous voulez en savoir plus sur le sujet.

 

 

*Je vis aujourd’hui avec ma compagne, dans un très ancien moulin à eau au milieu des prés et des forêts. La grande ville n’est plus qu’un lointain souvenir et nous préférons la compagnie des arbres, des oiseaux et autres bestioles de la nature à l’atmosphère toxique de ces camps de concentration que sont devenues nos villes tentaculaires …

nnn

Vivre à la campagne: Quel bonheur !

*

Nous nous chauffons avec notre bois. Nous aimons pratiquer le jardinage vivrier qui représente une bonne partie de notre alimentation.

Suivant la saison  Nous allons nous baigner dans la rivière ou ramasser de pleins paniers de cèpes ou de girolles, bref nous respirons librement et au rythme de la nature !

Je pense personnellement depuis longtemps qu’il faudra un jour revenir collectivement à un mode de vie rural, seul viable sur le très long terme.

*

*

Les villes géantes seront un jour considérées comme archaïques et ingérables, puis démantelées. Nous n’en sommes pas tout à fait là, mais c’est inévitable  …

Avec le modeste outil de ce blog je souhaite donc aujourd’hui partager avec toi quelques idées à bâtons rompus, quelques pistes concrètes aussi vers plus d’authenticité, de simplicité et d’abondance à la fois…

Faisons donc ensemble un bout de chemin !

Ah oui, au fil des pages ne t’étonne pas de trouver quelques liens de partenariat pour ce que je considère comme des outils de libération individuelle face aux monstres froids de l’Etat prédateur et de ses complices mondialisés.

Tu trouveras sur le blog un onglet concernant mon éthique  par rapport à ces liens: En résumé, je ne souhaite pas polluer ce blog avec de la publicité non pertinente, omniprésente, ridicule, intrusive, décalée… C’est le moyen pour moi de compenser le temps que je passe à maintenir, je l’espère un contenu positif, concret et libérateur.

Voilà, tu sais à peu près tout 😉

Je te donne donc rendez-vous régulièrement avec ma lettre d’info pour partager avec toi quelques idées, suggestions, recettes ou autres « trucs » pour vivre de façon plus abondante, plus simple et plus heureuse près de notre mère nature !

A très bientôt, et que le Ciel te garde, l’ami(e) !

Eric

 

 

Bonne lecture et à toi de jouer !

 

Pour un blog sans PUB je participe !



7 commentaires sur “Qui suis-je ?

  1. Salut Eric, malheureusement le point de  » non  » retour est atteint ….! seul ceux qui font la politique de l’autruche disent le contraire.

    Un peut d’humour : pour deux Corona acheter une « mort subite  » offerte ..sympa mon épicier ..!

  2. Un proverbe dit ; si tu veux gagner ta vie..travaille, si tu veux gagner de l’argent fait autre chose …!
    il est aussi  » très  » intéressant de voir « ailleurs » comment les personnes vivent, mais ce n’est pas trop la mentalité des gens, qui pour une grande majorité on des Œillère….et c’est malheureusement le cas du Français en général.
    Et puis qui se pose la question : pour quelles raisons des Français partent vivre  » ailleurs » ? je ne parle pas des business-men mais des « petits » Français avec des revenus de 800/1000 euros/mois.
    Le problème du Français en général: Il n’arrive pas a couper la  » corde » qui le retient ici, sans oublier que ce n’est pas dans ses gènes d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte !

    Mon expérience depuis 88 m’a montré qu’il n’y avait pas que la France sur cette planète et que 90% de ce que j’avais appris, ou que l’on m’ait dit, école, infos, et bien tout cela n’était que mensonge..

    Si je vous dis qu’aujourd’hui des retraités avec 800 euros/mois vivent très bien à simplement 3 heures d’avion de Paris, et que ce pays fait partie de l’Europe, et que c’est le  » seul » à ne pas faire payer d’impôts aux retraités, mais ce serait trop long a raconter… J’ai passé 7 ans dans ce pays et j’ai été obligé de revenir en France pour ma retraite, mais surprise je n’avais plus aucun droit, que ce soit chômage, RSA ou autres,
    ils m’ont dit: Il faut encore travailler pour votre retraite, ok pas de problème, j’ai 63 ans et à 67 je pourrais prendre ma retraite. En complément je fais une maison à ossature bois, et quand elle sera finie, dans 4 ans, je pense que je vends et « repart » définitivement de France .

    J’ai vécu pendant 12 ans dans différents pays: Italie, Roumanie, Espagne,Turquie, Tunisie etc … Pays au plus près de leurs populations, c’est là que je me suis rendu compte de beaucoup de choses !

    Peut-être que ce sont mes origines italiennes qui m’ont poussé à aller voir ailleurs si ce que l’on me disait ici en France était la vérité ….
    La terre ? Quel magnifique produit! Elle apporte tout ce que l’on désire, mais n’est pas a la porté de tous le monde car elle demande beaucoup de travail et un savoir- faire, et ce n’est pas parce que l’on va planter des graines modifiées OGM que l’on croit avoir du BIO, loin de là ! Il faut 2 facteurs indissociables : une terre saine … très saine, une graine originelle, ensuite on peut parler de produits sains. Je suis dans un département qui est le deuxième département plus pollué de France avec 4000 tonnes de Glyphosate en 10 ans et cela augment chaque année à cause de Cognac. Même avec cela, ils vendent du soit-disant BIO….. Et ça « marche  » .. Faut savoir aussi que même les huîtres sont OGM, et cela depuis plus de 10 ans.
    Bon j’en ai assez dit !
    Cdt

    1. Merci Thierry et désolé pour le retard à te répondre… Le site a été victime d’une attaques de malwares et n’était plus accessible. Cela à l’air d’aller à présent… Il est vrai que nos « zélites » sont tout simplement des traîtres. Leur feuille de route leur est donnée par le clan mondialiste afin d’accroître les remontées d’argent en haut de la pyramide. Le peuple est encore bien trop naïf. Nous devons faire comme en Islande cette révolution dans le calme afin de purger le pays de ses parasites, d’en haut, comme d’en bas ! Il est certainement plus aisé de vivre simplement dans les pays que tu cite. J’aime beaucoup mon pays (la France, pas la « république » !) mais je pense parfois à l’exil, je l’avoue. Bien à toi.

  3. bonjour Eric, je découvre aujourd’hui votre blog, je partage complètement votre philosophie et je vis de cette façon aussi. mais il y a bien des choses encore a améliorer, en particulier financièrement en générant un complément de revenue car j’ai une retraite ultra maigre alors que j’ai bossé comme plombier depuis l’âge de 14 ans jusqu’à 65,9 ans, je me retrouve avec 474 euros complémentaire comprise car des patrons sans scrupules n’ont pas cotisé.
    d’un naturel très prudent, méfiant même je me méfie des site mirobolant du type Simone walper.
    je suis d’un naturel simple et pas chagrin, ça ne me démoralise pas, mais ça fait pas le compte pour vivre malgré une très large mais pas complète autonomie alimentaire et étant propriétaire à la campagne de ma petite bicoque. j’ai trouvé intéressant votre proposition de parrainage. je vais y avoir recours.
    c’est en faisant des recherche sur les générateurs à énergie libre que je suis tombé sur votre blog.
    bonsoir, à bientôt.

    1. Bonsoir Alain, Votre message me touche beaucoup, car lorsque l’on vit un peu « out of the box », on a parfois un léger sentiment de solitude 😉 … dont je ne souffre d’ailleurs pas le moins du monde, vu le nombre de choses passionnantes à découvrir et dont la très grande majorité de nos semblables, justement se désintéresse, tout occupée qu’elle est à connecter son grille pain à injection turbo-nano-infrarouge ou son frigo « américain » géant sur le « cloud », ahahaha !

      Bon, trève de plaisanterie, je vous remercie d’avoir adhéré au service Trading Automatique qui bénéficie d’une équipe sérieuse et toujours prête à aider (le cas échéant par partage d’écran). Thibault est très serviable. Leur système est bien conçu et j’étais d’ailleurs sur le point de donner quelques nouvelles aux lecteurs… Pour faire court ici, disons qu’après un bon démarrage, le trader copié n’a pas poursuivi ses bonnes performances, d’où un peu de pertes. J’ai néanmoins poursuivi et le nouveau trader copié a très bien démarré/ Je croise les doigts qu’il continue ainsi… Fort de ma (petite) expérience je donnerai quelques conseils dans un prochain article. Pour l’heure, sachez simplement qu’il faut être vigilant et suivre votre compte: En cas de décrochage qui dure, ne pas hésiter à changer de trader…

      Je vais être bientôt (64 ans) dans la même situation que vous, car ma retraite d’artisan (sans complémentaire !) sera une misère. Alors ayons l’esprit en éveil ! Etant comme vous  » d’un naturel simple et pas chagrin, je ne me démoralise pas » ! Loin de là… J’ai toujours eu une grande confiance en la Providence dont les dons sont inépuisables. Dernier petit conseil: Si vous le pouvez, intéressez-vous à l’immobilier. Pour ce qui est des générateurs à énergie libre, j’ai encore une piste dont je parlerai bientôt. Si, de votre côté, vous avez des éléments, n’hésitez pas à me joindre via ma page « Contact ». Merci encore pour votre confiance. Je vous souhaite toutes les belles et bonnes choses possibles dans nos vies d’échappés de la Matrice 😉
      A bientôt. Très cordialement.

  4. Bonjour Éric !
    Je vous souhaite une bonne continuation dans tous vos projets et de merveilleux instant de paix et d’amour partagés avec vos proches dans la nature !
    Merci pour votre blog que je viens de découvrir, je suis en recherche d’informations sur l’NRJ libre car je suis dans une colline qui reste à l’ombre de novembre à mars et le mistral ne soufflant pas tous les jours, je m’oriente vers d’autres moyens pour produire mon électricité.
    Comment récupérer ce code pour accéder à votre article ?
    Merci d’avance.
    Cordialement.
    Arnaud

    1. Bonjour Arnaud, et merci de votre visite. Par contre je ne vois pas de quel code vous voulez parler ? Merci de bien vouloir m’en dire un peu plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ton e-book gratuit en cadeau de bienvenue :

Inscris-toi à ma lettre d'infos pour obtenir mes clefs vers plus d'autonomie et d'abondance ! Ah oui ...Sais-tu qu'il arrive souvent de bonnes choses à ceux qui s'abonnent, ahahah ;)
S'inscrire
100% sécurisé, pas de spam
close-link