L’énergie des arbres.

L’énergie des arbres.

 

Les arbres fournissent de l’air respirable, du bois d’oeuvre, du combustible, de la nourriture, des abris, des médicaments et …de la beauté.

Sans les arbres, nous ne pourrions pas vivre.

Platon et Aristote méditaient dans les oliveraies autour d’Athènes, Bouddha a accédé à l’illumination sous un manguier, Saint Louis rendait la justice sous un chêne, symbole d’équilibre, et Isaac Newton a eu le déclic de sa théorie sur la gravitation universelle lorsqu’une pomme est tombée du pommier sous lequel il était assis…

De nombreux produits pharmaceutiques actuels sont dérivés d’arbres. L’aspirine provient de l’écorce du saule ; les ifs sont la source du Taxol, utilisé dans le traitement de certains cancers ; le ginkgo biloba améliore la circulation ; l’huile d’arbre à thé est bénéfique pour les infections cutanées ; l’écorce de quinquina contient de la quinine, la base de nombreux médicaments antipaludéens ; et le Pycnogénol, qui protège contre la thrombose veineuse profonde, est fabriqué à partir de l’écorce de pin, etc…

Les médecins se rendent compte aujourd’hui (ah oui, tiens !!) que l’environnement dans lequel les patients se rétablissent est tout aussi important que les médicaments qu’ils prennent… L’énergie des arbres ?

Des chercheurs très très très intelligents 😉 ont étudié un grand ensemble de logements comprenant 28 tours d’habitation et d’autre part un échantillon de population qui vivait à proximité d’arbres et de verdure: Figurez-vous, chose incroyable que ceux-ci avaient une meilleure santé,  davantage de contacts avec leurs voisins, se sentaient moins anxieux et occasionnait moitié moins de violence envers leurs proches…. Bref, ils se sentaient mieux et vivaient mieux que les habitants des immeubles « sans arbres ». Mais que c’est donc curieux, ça ??!! 😉 L’énergie des arbres ??

 

Les arbres seraient-ils des guérisseurs ?

 

Le fait d’être au milieu des arbres est bénéfique pour le bien-être: Tout le monde le sent plus ou moins confusément. L’importance des arbres pour la santé est une chose que nous sentons d’instinct, avec une banale marche en forêt par exemple.

Outre la marche dans les bois, il existe d’autres façons de ressentir les bienfaits des arbres.

Je suis un grand ami des arbres. Lorsque les arbres m’entourent, ma respiration devient plus profonde, mon âme s’ouvre et je me sens apaisé… Enraciné. Les Japonais ont un mot parait-il pour désigner cette sensation : « shinrin-yoku », ou « bain de forêt ».

Notre déconnexion avec la nature (mais aussi avec notre identité historique, mais c’est une autre histoire.) est un des facteurs éminents des multiples « déséquilibres émotionnels » de nos contemporains.

Pour ma part, les promenades dans les bois m’aident à me recharger simplement en respirant l’air frais émis par ces merveilleux amis. Les sons, les odeurs, la vue, les textures et même « le goût » de l’air stimulent les cinq sens… Les arbres sont une métaphore pour l’examen de soi: nos racines, notre bois de cœur et la façon dont nous pouvons nous ramifier pour fournir de l’ombre et des fruits à nos semblables…

 

l'énergie des arbres

 

 

 

Une guérison par l’énergie fine des arbres.

 

Nos ancêtres païens et même chrétiens primitifs, vénéraient les arbres, hélas pour beaucoup d’entre nous, la nature a été écartée de nos vies dans des Stalags « urbains ». Dans la tradition populaire européenne, on attribuait aux arbres des pouvoirs magiques de guérison.

Quand j’ai un coup de fatigue, le moral en berne, très simple: Je m’assois contre le tronc d’un arbre, établissant une connexion avec le sol et, à travers l’écorce, avec l’énergie qui s’élève de la terre. Le mieux est d’être pieds nus, car toute semelle est un isolant de ces fines énergies.

 

l'énergie des arbres

 

 

 

Pour ressentir l’énergie des arbres, il convient de choisir un gros arbre dont la puissance est manifeste… J’ai découvert récemment lors d’une cueillette de champignons (zéro champignon par contre…) un frêne à la stature impressionnante, comme je n’en avais jamais vu… Le dos bien collé contre son tronc et l’apaisement est immédiat: Avec un peu de pratique et d’attention (ça se cultive !), vous ressentez cette « onde » à la fois limpide et douce mais extrêmement puissante et sereine vous envahir… C’est une sensation très fine mais très réelle. 

Essayez, ré-essayez, vous finirez par ressentir ce flot d’une infinie sérénité qui coule de l’arbre. Je ne manque jamais de saluer mon arbre en partant, comme un vieux et fidèle camarade.

Avec leurs racines bien ancrées dans le sol et leurs branches qui s’élèvent vers la lumière, les arbres nous rappellent notre vraie nature: Un pont entre la terre et le ciel.

 

 

 

 

 

Inscrivez-vous à ma lettre d’infos en cliquant sur l’image et vous recevrez mon Ebook: « Branchez-vous sur l’énergie illimitée de la nature! »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.