énergie scalaire

L’énérgie scalaire, c’est quoi ?

Histoire de l’énergie scalaire

 

Complètement oubliée, L’énergie scalaire a été découverte il y a déjà bien longtemps.

Aujourd’hui encore,
l’énergie scalaire est mal comprise, sous-évaluée et sous-utilisée. C’est en jetant un coup d’oeil sur
l’histoire passée que l’on comprend l’avenir qui se prépare.
C’est James Clark Maxwell, scientifique écossais né en 1831, qui découvre pour la première fois l’énergie scalaire. Maxwell contribue grandement dans le domaine de la physique mathématique et formule les théories du rayonnement électromagnétique et des champs électromagnétiques.

Ensuite, Nikola Tesla, ingénieur yougoslave en mathématiques et mécanique, rapporte les découvertes
de Maxwell et invente des machines qui prouvent l’existence de l’énergie scalaire en 1856. Il trouve deux
énergies existantes dans l’univers : l’énergie électromagnétique qui est largement acceptée et utilisée ; et
l’énergie scalaire qui est mal comprise et actuellement ignorée. Tesla considérait l’énergie scalaire
comme une énergie permanente ou ondes universelles, qui pouvait être collectée sans l’utilisation de
câbles ou de fils. Il était convaincu que l’énergie scalaire (énergie rayonnante) est une force primaire dans la nature. Gratuite, renouvelable et toujours disponible, et si cette forme d’énergie était correctement exploitée, elle pourrait avoir des possibilités presque illimitées.

En raison de son excellent travail sur l’énergie scalaire, Nikola Tesla est généralement considéré comme
le père de l’électromagnétisme scalaire, énergie également nommée “énergie scalaire” ou énergie “point
zéro”.

Plus tard, Albert Einstein reconnait l’existence de cette forme d’énergie à laquelle il fait référence en tant qu’énergie scalaire dans les années vingt.
L’énergie scalaire est non linéaire et non hertzienne et cette forme d’énergie est capable de transporter
des informations, ne se dégradant ni sous l’effet temps ou de la distance.
L’énergie scalaire est dépourvue de fréquence, et ne peut donc pas être mesurée par les instruments
actuels de mesure de fréquence. Cette forme d’énergie est statique et stationnaire. Lorsque deux
fréquences similaires provenant de directions opposées se rencontrent, elles s’annulent, ce qui conduit à
une énergie stationnaire dite énergie scalaire.

L’énergie scalaire n’est pas comme l’énergie traditionnelle propagée sous forme d’ondes. Au lieu de cela,
il s’étend vers l’extérieur en cercles d’énergie et ne rayonne pas sous forme d’ondes. L’énergie scalaire a
toujours existé dans l’univers. Elle est créée naturellement. Elle peut également être créée
artificiellement en appliquant les conditions requises.
L’énergie scalaire est connue pour ses propriétés curatives. Elle est utilisée pour réduire et
éventuellement éliminer de nombreuses formes de maladies.

Depuis sa découverte, il y a plus de 150 ans,
les connaissances sur l’énergie scalaire sont incomprises par la plupart des gens, et tenues secrètes par
quelques privilégiés qui ont pu comprendre sa complexité.

Heureusement, vous avez maintenant une meilleure compréhension de l’énergie scalaire. Vous aussi,
vous pouvez utiliser ses avantages magiques pour améliorer votre santé.

 

Que sont les ondes scalaires ?

 

Les ondes scalaires sont appelées ondes longitudinales et sont créées par une paire d’ondes identiques
qui sont déphasées de 180 degrés les unes par rapport aux autres. Elles présentent une particularité non
décrite par Tesla dans son brevet, exclusivement ciblé sur le transport d’énergie. Elles peuvent être
transmises sans perte d’énergie et sans dégradation due au temps ou à la distance. Les ondes scalaires
sont également capables de transmettre des informations, qui peuvent provenir d’une substance curative.

En complément, les ondes scalaires peuvent également traverser des objets métalliques solides sans
perte de puissance, transporter l’énergie sans besoin d’un quelconque câblage et voyager plus
rapidement que la vitesse de la lumière. Par comparaison, les ondes électromagnétiques sont des ondes
transversales dont la puissance diminue sur la distance et en traversant les objets métalliques solides.

Les ondes scalaires ne se propagent pas le long d’un axe n’ayant pas de direction, tandis que les ondes
électromagnétiques se déplacent le long d’un axe dans une direction connue, de haut en bas
perpendiculairement à la direction de propagation.
Étonnement, la forme des ondes scalaires est assez similaire à la structure hélicoïdale de l’ADN.

Les ondes scalaires et notre ADN tournent tous les deux dans le sens des aiguilles d’une montre afin d’être en harmonie, ce qui est un élément clé de guérison pour notre ADN, absorbant les ondes scalaires.
Il a été confirmé que les ondes scalaires peuvent stimuler une croissance cellulaire multipliée par vingt
dans les cellules du système immunitaire humain. Qui plus est, les ondes scalaires peuvent augmenter le
niveau d’énergie de la liaison covalente de chaque atome d’hydrogène dans le corps, ce qui est important
en raison des liaisons hydrogène qui maintiennent l’ADN ensemble.

Les ondes scalaires peuvent également neutraliser les signaux chaotiques des fréquences
électromagnétiques artificielles (CEM), qui nous bombardent, provenant de téléphones portables,
d’ordinateurs, de micro-ondes et d’autres commodités électriques. Lorsque nous sommes d’humeur
négative, nos cellules seront affectées négativement.

Les ondes scalaires peuvent permettre à nos cellules de guérir par elles-mêmes.

 

Les possibilités et les utilisations des ondes scalaires sont infinies

 

La recherche et l’étude des ondes scalaires nous permettront de les utiliser à bon escient pour en bénéficier.
Que sont les champs scalaires ? Les champs scalaires peuvent être considérés comme semblables à une corde, attachée à une extrémité. Les ondes avancent et s’inversent dans le temps pour se bloquer en résonance les unes avec les autres, créant un champ
d’énergie.

Deux particules se connectent, représentées par votre main et le crochet.
Le champ scalaire va dans toutes les directions, mais un récepteur absorbera cette énergie, de la même
manière que le gaz ionisé dans une boule de plasma. Le doigt absorbe l’énergie, et un flux d’électrons
traverse le verre jusqu’au doigt. Lorsque cela se produit, l’énergie devient plus concentrée.

Les avantages de l’énergie scalaire

 

Selon de nombreuses études scientifiques, l’énergie scalaire profite aux humains, aux animaux et aux
plantes.

Voici quelques avantages de l’énergie scalaire en termes de santé :

 Augmente l’énergie cellulaire.
 Augmente les niveaux d’énergie.
 Ouvre les Chakras.
 Ralentis le vieillissement.
 Améliore la circulation corporelle.
 Soulage l’hypertension artérielle.
 Libère les cellules sanguines. Réduis la douleur et l’inflammation.
 Aide en cas d’arthrite et de blessures.
 Accélère le métabolisme corporel et la gestion du poids.
 Stimule notre fonction immunitaire naturelle pour tuer les virus et les bactéries.
 Accélère la guérison naturelle.
 Améliore la perméabilité des parois cellulaires.
 Améliore l’absorption des nutriments cellulaires et la désintoxication des déchets.
 Normalise les cellules cancéreuses.
 Protège notre corps contre le cancer.
 Aide à la gestion du stress.
 Améliore la qualité du sommeil.
 Guéris les nerfs.
 Aide en cas de dépression.
 Libère l’esprit.
 Améliore la concentration.
 Améliore la mémoire.
 Soulage la migraine.
 Réduis les effets nocifs des champs électromagnétiques (CEM) des téléphones portables, des
ordinateurs, du wifi, etc.
 Répare l’ADN.
 Protège l’ADN des dommages.
 Améliore la santé et la croissance des plantes.

 

Philosophie de la compréhension des maladies.

 

Tout le long de notre corps, nous disposons d’un réseau de canaux énergétiques du sommet de notre
tête jusqu’aux orteils. C’est ce système énergétique qui fait que nous nous sentons en bonne santé et
avec “la pêche” (en forme), et pas seulement sur le plan physique, mais aussi émotionnel, mental et
spirituel.
Cette énergie est parfois appelée Chi ou Prana chez les Orientaux.

C’est la force vitale motrice de notre corps, jusqu’à la
dernière cellule et le dernier atome.

Nous pensons que l’une des raisons profondes de la maladie est un blocage de nos voies énergétiques ou
chakras.

En cas de blocage, le métabolisme local ralentit et la structure corporelle devient moins
énergique. Il est moins capable d’éliminer les déchets chimiques, provoquant une accumulation
supplémentaire de toxines dans la même zone. Ce cercle vicieux se répétera. Une fois que le niveau
d’énergie local tombe en dessous d’un seuil critique, le début d’une maladie chronique est proche. Si la
situation n’est pas corrigée, l’état s’aggravera avec le temps.

Imaginez une rivière au courant limpide dans laquelle un arbre tombe lors d’une tempête obstruant
l’écoulement de l’eau. Au fil du temps, le limon et les feuilles s’amassent contre l’arbre, ce qui aggrave
d’autant plus l’obstruction. Si l’arbre n’est pas enlevé, le débit continuera de diminuer et l’écoulement
sera complètement bloqué.

Les champs scalaires aident à ouvrir et à éliminer les blocages
Malgré une interruption par des blocages, notre corps conserve la mémoire d’un Chi sain grâce à la
communication cellulaire.

Les cellules utilisent les champs scalaires pour communiquer et les blocages perturbent cette
communication naturelle. Les champs scalaires introduisent de l’énergie qui restaure cette
communication, exposant ainsi les cellules malades aux défenses de l’organisme.
Les mitochondries sont les « centrales électriques » des cellules. Les champs scalaires chargent les
mitochondries, apportant à nos cellules l’énergie nécessaire pour ouvrir et éliminer les blocages. Une fois
les blocages supprimés, notre corps rétablit le flux de Chi à un état sain, tout comme le retrait de l’arbre
tombé dans la rivière rétablit le débit de l’eau.

Comme le signifie ce dicton en médecine traditionnelle chinoise : “Là où il y a libre circulation, il n’y a
ni douleur ni maladie.”

Comment l’énergie scalaire tue les agents pathogènes ?
On découvre que l’énergie scalaire peut tuer les agents pathogènes en stimulant notre fonction
immunitaire naturelle. Idéalement, la réponse immunitaire du corps vous débarrassera entièrement des
agents pathogènes. Lorsque votre système immunitaire est affaibli ou défectueux, il ne parvient pas à
vous protéger contre l’invasion des agents pathogènes. L’énergie scalaire peut fournir un soutien
énergétique optimal au système immunitaire, et augmenter sa capacité à protéger et à sauvegarder
votre corps. Une fois que votre système immunitaire fonctionne bien, il peut détruire les agents
pathogènes qui envahissent votre corps.

En outre, l’énergie scalaire peut charger vos cellules et leur donner l’énergie dont elles ont tant besoin,
ce qui est la raison fondamentale comme quoi l’énergie scalaire peut vous protéger pour ne pas être la
proie facile des maladies.

Les caractéristiques uniques de Spooky2 Scalar

 

La plupart des dispositifs dits scalaires utilisent l’effet placebo. Cependant, les champs produits par
Spooky2 Scalar sont forts. Nous utilisons des circuits analogiques pour assurer un signal pur, et le signal
peut être soit moléculaire, soit modulé en fréquence en utilisant des fréquences basses ou hautes.
Lorsque Spooky2 Scalar est en cours d’exécution, vous ne pouvez pas voir grand-chose de ce qui se
passe. Vous pouvez augmenter le réglage de la luminosité et vous pouvez seulement voir cette lumière,
indiquant le flux d’énergie entre l’émetteur et le récepteur.

Spooky2 Scalar est le premier dispositif de traitement scalaire à fournir trois méthodes différentes de
transmission des ondes scalaires de guérison : scalaire pur, scalaire moléculaire et scalaire Rife.

Vous pouvez choisir celle qui convient le mieux à vos besoins.
Spooky2 Scalar présente à la fois un émetteur et un récepteur. L’émetteur est réglé sur le récepteur afin qu’ils soient parfaitement liés. Il n’y a qu’un seul fil entre les deux. Un champ scalaire n’est produit que lorsque les deux unités sont accordées. Ils deviennent couplés à la charge, et effectivement deviennent une seule entité ; l’un transmettant des signaux électriques réguliers et l’autre renvoyant les signaux sous la forme d’un champ scalaire.

Les couvercles font office d’antennes d’émission d’énergie scalaire,
avec un champ scalaire entre eux. Le chemin de retour est l’espace entre les couvercles. Le champ
scalaire va dans toutes les directions, mais un récepteur absorbera cette énergie, de la manière
similaire au gaz ionisé dans une boule de plasma. Le doigt absorbe l’énergie et un flux d’électrons
traverse le verre jusqu’au doigt. Lorsque cela se produit, l’énergie devient plus concentrée. La personne
traitée se trouve entre l’émetteur et le récepteur, et devient également un récepteur accordé.

Spooky2 Scalar peut être utilisé de cette façon, mais il y a plus d’options. Si une substance est placée sur le récepteur, la modulation moléculaire modifie le champ scalaire de retour. Les informations modulées sollicitent des changements biologiques, comme si vous aviez la substance à l’intérieur de votre corps.

Des études scientifiques ont prouvé que l’information seule peut provoquer la destruction d’agents
pathogènes. Les cellules cancéreuses empoisonnées placées sur la bobine réceptrice induiront la mort
des cellules cancéreuses à l’intérieur de votre corps. L’information sur les cellules mourantes est
transmise à vos cellules cancéreuses internes, et elles meurent aussi.
Des produits de santé ou des médicaments peuvent également être placés sur la bobine réceptrice.
Votre corps bénéficiera alors des effets du composé.

Résultats du test biologique Spooky2 Scalar

 

Un groupe de scientifiques européens effectuent des études biologiques à l’Institut de biologie
cellulaire pour déterminer les effets des champs scalaires et d’autres méthodes de traitement. Le
groupe comprend des spécialistes en médecine, microbiologie, génétique et physique quantique.
La première phase de l’étude s’est déroulée sur 3 mois, de début septembre à la fin novembre 2018.
Vous trouverez ci-dessous des extraits des résultats de l’étude concernant Spooky2 Scalar. Notez que
Spooky2 Scalar a inhibé la croissance des cellules cancéreuses dans tous les tests :
Le but de ces études était d’établir une fois pour toutes s’il était possible de tuer n’importe quelle cellule
cancéreuse en utilisant des fréquences de résonance prédéterminées/ondes d’énergie.

Lors de l’utilisation du dispositif scalaire (Spooky2), un récipient en plastique contenant des cellules
cancéreuses a été placé entre le récepteur (R) et l’émetteur (E) sur une surface plate non conductrice.
Une distance entre (R) et (E) était d’environ 6 pieds (environ 1,80 mètre). Le test a été effectué à
température ambiante.
Tous les essais ont été effectués avec des témoins incubés en CO2.
En dispositif scalaire, nous avons essayé l’effet du méthotrexate (2 uM) traité (MT) d’un signal de cellules du cancer du côlon sur un échantillon de contrôle du cancer du côlon situé entre le scalaire (R) et (E).
L’échantillon (MT) a été placé sur le (R) qui a été synchronisé avec le (E) à température ambiante. Après
40 heures d’effet scalaire et une incubation supplémentaire de CO2, l’effet d’inhibition était d’environ
19%.

Le même dispositif scalaire utilisant la même méthode, mais avec les cellules cancéreuses traitées à
température ambiante avec une dose plus élevée de méthotrexate (5 uM), a montré après 16 heures,
28% d’inhibition dans l’échantillon situé entre le (R) et le (E).
Avec un échantillon de cancer du côlon traité avec 20% d’alcool placé sur le (R) à température
ambiante : l’échantillon de cellules cancéreuses témoin entre (R) et (E) a montré un taux d’inhibition de
36% après 72 heures.

Avec un échantillon de cellules cancéreuses du côlon traité avec 0,3 mg / ml de NaN3 (nitrite-poison)
placé sur le (R) : L’échantillon de cellules cancéreuses témoin entre (R) et (E) a montré un taux
d’inhibition de 21% après 45 heures d’exposition scalaire.
Pour des cellules de leucémie traitées avec NaN3 (0,32 mg / ml) incubées sur le récepteur (R) à
température ambiante : L’échantillon de cellules cancéreuses témoin entre (R) et (E) a montré un taux
d’inhibition de 60% après 20 heures d’exposition scalaire.

Témoignages

 

De Stacy Sun: «J’ai utilisé Spooky2 pour traiter mon problème mammaire et utilisé Spooky2 Scalar pour le cancer du poumon de ma soeur avec beaucoup de succès. Après avoir utilisé Spooky2 Scalar pendant trois mois, le médecin a dit que le cancer des poumons de ma soeur était réduit de 70% et que l’eau dans
les poumons avait totalement disparue. Comme c’est incroyable !

De Harvey Sweeney: «J’ai mis 2 gouttes de MMS dans une tasse sur l’émetteur pour tuer toutes les
cellules cancéreuses. J’ai été stupéfait par les résultats. J’ai fait faire des analyses sanguines et des
radiographies par le VA. Ils n’ont rien pu trouver, rien de négatif n’est apparu. J’ai également eu une
analyse de sang par microscopie sur fond noir en temps réel, qui n’a montré aucune cellule cancéreuse.»

De Charlie Blanchard: « J’utilise Spooky2 Scalar depuis plusieurs mois et y trouve de nombreux avantages, tels qu’un sommeil de meilleure qualité et plus profond, une santé globale améliorée, un soulagement remarquable de ma douleur des os, l’amélioration des marqueurs sanguins du cancer, un esprit clair et une humeur meilleure. Les résultats m’ont vraiment surpris.”

De Ron Havenaar: «Femme d’environ 45 ans. Il y a 2 ans elle a subi une chirurgie pour un cancer du sein. Elle ne voulait pas de chimiothérapie ou de radiothérapie à l’hôpital. Son souhait était d’être traité avec le Spooky Plasma. Je l’ai traitée jusqu’à ce que son cancer mammaire ne soit plus trouvé dans mon test EAV.
Maintenant, après 2 ans sur un contrôle à l’hôpital, ils ont trouvé une autre tumeur au même sein.
Cette fois, un autre type, sensible aux hormones. Elle est en ménopause maintenant, donc ses
hormones étaient déséquilibrées. La tomodensitométrie et les biopsies n’étaient pas bonnes. Grade 2.

Ce que j’ai fait :
1ère session (semaine 1): J’ai pris 4 cc de son urine du matin (prise avec elle à la maison) et l’ai mélangé
avec un comprimé de 1000 mg de vitamine C. Je n’ai pas de substances chimio, mais j’ai trouvé sur
internet que la vitamine C est toxique pour le cancer in vitro et in vivo. De plus, j’ai prélevé 3
échantillons de sang sur une bande de verre pour mon microscope à fond noir:
2 échantillons ont été placés sur le Spooky Scalar: Un sur l’émetteur, un sur le récepteur. Après 30 minutes, j’échange les positions : l’échantillon traité sur l’émetteur sera maintenant envoyé, et vice versa. Durée de la session 1 heure. J’ai terminé la session avec le plasma Spooky et la thérapie Bicom. Le troisième échantillon est suivi au microscope

2e séance (semaine 2): comme avant mais sans urine, seulement des échantillons de sang, de la
curcumine et du tamoxifène.

3ème semaine, elle est allée à l’hôpital pour une préparation à sa deuxième chirurgie. Le personnel est
devenu nerveux. N’a plus trouvé de tumeur. Ils planifient toujours l’opération, parce qu’ils n’y croient pas…

Site de Spooky2 (Aucun lien d’affiliation)

 

 

 

Inscrivez-vous à ma lettre d’infos en cliquant sur l’image et vous recevrez mon Ebook: « Branchez-vous sur l’énergie illimitée de la nature! »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.