L'Histoire Beljanski

L’Histoire Beljanski : Des molécules et des hommes

L’Histoire Beljanski : des Molécules et des Hommes.

Tout de suite après la mort de François Mitterrand, quatre-vingt policiers débarquent chez les Beljanski. Ils sont mis en examen, et condamnés au silence !

 

L'Histoire Beljanski

 

Le juge d’instruction leur interdit de quitter l’hexagone…. 

Coupables de guérir les gens ! Impardonnable dans la ripoublique pasteurienne démocraturique du Frankistan !

Voici un documentaire de cinquante minutes résumant l’histoire et les découvertes du chercheur en biologie moléculaire Mirko Beljanski, pionnier de la médecine environnementale.

Pendant plus de 30 ans, il étudia plus particulièrement le fonctionnement de I’ADN et de I’ARN et effectua de nombreuses découvertes.

Il découvrit par exemple que la transcriptase inverse existe non seulement dans les virus, mais aussi dans d’autres organismes comme les bactéries, les champignons et les poissons.

En 1960, Mirko Beljanski obtenait le prix Charles Léopold Mayer, décerné par l’Académie des Sciences, pour ses travaux sur l’ARN.

Dès 1975, Mirko Beljanski avait démontré que toute molécule possédant un potentiel cancérogène déstabilisait l’ADN des cellules cancéreuses et stimulait la synthèse de ces ADN.

Il mis aussi au point l’Oncotest, un test biochimique d’évaluation de l’impact des molécules de l’environnement sur le fonctionnement des gènes; et surtout, proposa une nouvelle vision de la cancérogenèse qui s’est trouvée confirmée, lorsqu’il a montré que des extraits naturels avaient la propriété d’inhiber la synthèse des ADN cancer et non celle des ADN sains.

Cependant, les idées profondément novatrices de Mirko Beljanski s’opposaient complètement à celles de son directeur Jaques Monod. Les deux hommes avaient une conception bien différente de la Science. L’un la voulait au service de sa carrière, l’autre souhaitait lui vouer sa vie.

En 1978, les divergences d’opinions augmentant entre Jacques Monod et Mirko Beljanski contraignirent ce dernier à quitter l’Institut Pasteur en 1978. Il rejoint alors la Faculté de Pharmacie de Chatenay-Malabry où il mit à profit sa maîtrise exceptionnelle de la dérégulation cellulaire pour concevoir des compléments alimentaires dépourvus d’effets secondaires, capables d’apporter une aide efficace aux malades.

C’est pendant cette période exceptionnellement fructueuse qu’il mit au point quatre extraits : trois extraits spécifiques réalisés à partir de Pau Pereira, de Rauwolfia Vomitoria, et de Ginkgo biloba, ainsi et des ARN-fragments très prometteurs.

Mirko BELJANSKI a également montré que l’un des produits, Le Pao Pereira (Geissospermum Vellosii), possède un large spectre antiviral. Il s‘est alors penché sur la lutte contre le VIH, virus du Sida.

À partir de 1988, Mirko BELJANSKI s’est installé au Centre de Recherche Biologique (CERBIOL) de Saint Prim, près de Lyon, où il perfectionna ses extraits et protocoles d’utilisation.

Son ingéniosité lui permit de poursuivre ses recherches et de publier 133 articles dans des revues scientifiques à comité de lecture.

« Le drame de Mirko Beljanski est d’être un précurseur », a déclaré à l’époque le Dr. Bouanchaud, de l’Institut Pasteur.

Mirko BELJANSKI a consacré près de 50 ans de sa vie à la recherche scientifique, toujours accompagné de son épouse Monique, son adjointe de recherche, et des Dr. Le Goff, Dr. Plawecki et Dr. M. Y. Aaron da Cunha qui s’étaient joints à lui.

Quand il a fait ses découvertes sur le cancer, des dizaines de médecins en France et en Belgique se sont associés à lui afin d’analyser comment ces nouveaux extraits pouvaient les aider à complémenter les protocoles classiques.

Les extraits Beljanski sont aujourd’hui mondialement reconnus pour leur efficacité :

– le Pao Pereira (Geissospermum Vellosii) anciennement appelé PB-100 (Pao Beljanski 100), maintenant connu sous les noms de Pao V® et Pao V FM®;

– le Rauwolfia Vomitoria, anciennement appelé BG-8 et aujourd’hui connu sous le nom de Rovol V®;

– un extrait spécifique de Ginkgo Biloba, obtenu avec une méthode inédite, connu sous le nom de Ginkgo V®;

– les ARN fragments connus sous le nom de Real Build®.

Aujourd’hui, l’Histoire Beljanski se poursuivent aux Etats-Unis où les produits sont fabriqués en exclusivité par la société Natural Source International, Ltd. qui déploie de très grands efforts afin de continuer la recherche et réaliser des essais cliniques en milieux hospitaliers.

 

 

Les produits Beljanski sont commercialisés par:

NATURAL SOURCE INTERNATIONAL 317 EAST 53RD STREET
NEW YORK, NY 10022 USA
(212) 308 7066

 

2 commentaires sur “L’Histoire Beljanski : Des molécules et des hommes

  1. Et oui ! si ça ne nourris pas les industrie pharmaceutique …a éliminer !
    On a un belle exemple avec l’OMS … dont les financier sont : l’industrie pharmaceutique est…Bill Gates, les mêmes qui on mis sur le marché un médicament, parmi tant d’autres, pour la tension qui au bout de 20 ans on c’est aperçu qu’il donne le cancer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.