Menu d’hiver …

Quand on a fait le choix de vivre sur sa propre terre et de pourvoir au mieux à ses besoins alimentaires, l’hiver est évidemment un cap difficile à passer. Adieu profusion des cueillettes et récoltes de la belle saison ! Fini les tomates, courgettes, haricots verts, fruits, profusion de verdure fraîche….

Et oui, mais l’on peut sérieusement se consoler de bien des façons.

Le retour aux champs suppose bien évidemment un certain bon sens et un alignement sur la nature. Pourquoi vouloir manger des produits d’été en plein hiver ? Seuls les bobos dégénérés des mégapoles sont heureux de bouffer des fraises en Janvier !

Ah non ? vous aussi ? …Tant pis et désolé si je vous ai choqué, mais j’ai l’outrecuidance de penser que s’il y a des cycles dans la Création, ce n’est pas pour rien. Par conséquent, l’homme faisant partie intégrante de cette Création, qu’il le veuille ou non, il est soumis lui aussi à ses lois ! Et oui, c’est peut-être incorrect pour beaucoup de nos contemporains qui ont été lobotomisés pour le plus grand bien du commerce (si possible international!), mais c’est ainsi.

Il semble donc judicieux, du moins c’est mon avis, “de faire avec” ce que l’on a, même si c’est peu !

Et d’ailleurs, est-ce vraiment si peu ? Ahahahah !

Voici ce qui est disponible l’hiver pour le Gaulois réfractaire:

Légumes d’hiver: Choux, toutes variétés, poireaux, carottes, panais, navets, pommes de terre, racines telles que salsifis, scorsonères (délicieux en béchamelle)…

Légumes secs: Haricots, toutes variétés, lentilles, pois cassés, fèves, etc…

Céréales, transformées ou non: En grains cuisinées telles quelles, farines, semoules, galettes, pains, biscuits, quenelles, crêpes, etc…

Oeufs (au ralenti), lapin, gibiers, cochonnailles à profusion pour ceux qui élèvent un goret.

Produits laitiers (à base de lait crû uniquement): Fromages de chèvres, vaches, brebis.

Fruits secs: Noix et noisettes, dans le sud amandes.

Bon, autrement dit, ce n’est pas vraiment la famine !

Voici un menu type que nous pratiquons par exemple en ce moment:

*

Petite salade d’hiver bien “aillée” (Chicorée pain de sucre) 

menu d'hiver

 

Soupe (poireaux, pommes de terre, navet, oignons, ail):

Pot au feu: Boeuf local, carottes, navets, choux pommes de terre:

 

Pommes au four: (Récolte 2018 très abondante)

 

Manger des produits naturels (non chimiqués et transformés) locaux et de saison est un gage de santé, je vous l’assure puisque nous vivons sans médecins ni médicaments depuis …. Je ne sais plus 😉  Nous avons 63 ans pour moi et 57 ans pour ma compagne.

Allez, à vos fourneaux et bon appétit ! 

 

menu d'hiver

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.