La Grelinette, vedette des jardins bios !

Et tout d’abord, savez-vous ce qu’est une Grelinette ??

Non ! Eh bien, je vais vous dire ce que c’est et d’où ça vient 🙂

C’est un outil génial pour le jardinage biologique permettant d’ameublir sa terre sans la retourner comme avec le bêchage (qui peut avoir par contre des avantages dans certains cas, comme un défrichage par exemple)

Avec la Grelinette, finis le labeur de la bêche et les reins cassés ! Deux manches, trois, quatre ou cinq dents, suivant les modèles et c’est tout !!

 

Simplissime !! 

Mais encore fallait-il y penser ! Outil emblématique du jardin bio, inutile de dire que je l’ai personnellement adoptée depuis belle lurette … aussi soucieux que je suis de préserver l’activité biologique de mon sol que de ménager mon dos !!

Cette petite merveille a, à vrai dire, toute une histoire …

La voici :

Le père de la Grelinette est André Grelin (1906-1982) et son fils Olivier : Cela ne s’invente pas !

Née dans le petit village d’Arbin en Savoie et où réside toujours Olivier, la Grelinette avait au départ huit dents. De simples crocs avaient été fixés côte à côte sur une barre en acier.

L’invention était alors destinée aux besoins familiaux.

A cette période, On avait l’habitude de retourner la terre, parfois même sur 40 centimètres de profondeur !  Pourtant, grâce au bouche à oreille, l’idée que l’on pouvait ameublir la terre différemment s’est répandue, surtout parmi les précurseurs de la culture biologique.

Les 500 premières Grelinettes vendues ont été forgées en 1952. Puis, dès 1957, c’est Olivier Grelin lui-même qui s’est mis à les fabriquer dans l’atelier du rez-de-chaussée de la maison d’Arbin.

Olivier Grelin voyage alors aux quatre coins de France pour vendre ses Grelinettes, dans les foires et manifestations bio diverses. Je l’y ai souvent rencontré, toujours chantant ou sifflotant !

grelinette

Et le succès fut au rendez-vous !

Un brevet d’invention fut alors déposé auprès du service de la propriété industrielle en 1964. Après vingt ans, toutefois, l’invention tomba dans le domaine public, ne bénéficie plus de protection et tout le monde peut la copier aujourd’hui …

Les imitations sont donc désormais nombreuses ! De grands fabricants français d’outils se sont mis à en fabriquer sous des appellations diverses:

Acti-bêche, Biogriffe, Bio-bêche, Guerilu ou Tarabate !

Malgré cela, le nom générique de “Grelinette” est tout de même entré dans le vocabulaire courant de tous les jardiniers bio !

La famille Grelin n’a jamais cherché à développer commercialement son produit, dont la production est restée quasi-confidentielle auprès des précurseurs du bio essentiellement …
Les ventes de Grelinettes atteignent tout de même 3500 à 4000 pièces par an aujourd’hui !

Depuis 2006, la fabrication de La Grelinette (la vraie !) a été confiée à l’entreprise Chaland-Palmieri, à Barby, ceci de manière à présent industrielle.

On peut cependant toujours venir acheter sa Grelinette à Arbin chez Olivier Grelin, là où son histoire a commencé, auprès de cette famille de grainetiers depuis longtemps convaincue des bienfaits du jardinage biologique !

Donc inutile de vous dire pour terminer que je recommande chaudement l’usage de cette Grelinette nationale pour votre jardin bio et ceci pour les deux raisons évoquées plus haut.

C’est de plus un outils très bien fabriqué et solide puisque la mienne est toujours en parfaite forme malgré près de trente ans de bons et loyaux services ! Vous trouverez les liens sur internet sans difficulté pour vous la procurer 😉

Et n’oubliez pas : Demandez bien “La Grelinette” ! La vraie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hello, l'ami !
Sais-tu que de bonnes choses arrivent souvent à ceux qui s'abonnent ici ;)

    En Cadeau ton Ebook Gratuit :    
" BRANCHEZ-VOUS SUR L'ENERGIE INEPUISABLE DE LA NATUIRE ! "
close-link
  L'EXODE URBAIN A COMMENCE ! Qu'attends-tu ?   
"Pour près d'un Français sur deux, le bonheur est dans le pré. Selon l'étude "Style de vie des Français" de la société Nielsen, publiée en 2016, 44% des Français rêvent de vivre en milieu rural. Et dans les faits, cette "migration" concerne chaque année quelque 100.000 citadins qui décident de prendre la clé des champs..."
www.lci.fr/regions/sos-villages-s-installer-a-la-campagne.html