Petits plats survivalistes de saison.

 

Voici quelques petits plats survivalistes de saison.

 

Un été qui se termine et avec lui les ratatouilles à profusion, courgettes farcies ou non et salades géantes à volonté… On réduit la voilure, d’autant plus qu’étant partis en vacances une grande partie de l’été, nos légumes d’hiver cette année seront réduits au minimum syndical : Pommes de terres, Potimarrons et Butternuts, Oignons…et Poireaux rikikis car horriblement négligés.

On va donc se rabattre sur le « sauvage » et aussi devoir acheter quelques carottes, navets et choux essentiellement… Etant Auvergnat, pour moi la potée, ça compte, ahaha 😉 … Ma compagne préfère les mangues et les kiwis, mais ça pousse mal chez nous 🙁

Voici donc une des dernières salades de tomates de la serre, salade verte, origan et consoude en lanières (+ de l’ail du midi car très mauvaise conservation sous nos latitudes hélas même s’il pousse plutôt bien.)

 

petits plats

 

Au rang des petits plats « d’intersaison »: Carottes en lanières et pissenlits émincés + une des dernières « Noires de Crimée, snif…

 

petits plats

 

Voici une plante sauvage que j’affectionne, car délicieuse: La mauve cuite genre épinards. Cette année d’énormes touffes se sont installées juste devant notre porte, dodues à souhait avec les pluies importantes de l’été:

 

 

Les feuilles de mauve, cuites à l’étouffée, avec un petit oignons revenus à l’huile d’olive, une noix de beurre crû dans l’assiette, figure parmi les petits plats délicieux. Ajouter une petite viande grillée pour les jours fastes ne gâchera rien.

 

petits plats

 

Notez que le pissenlit (qui reste mon petit préféré, vues ses vertus formidables sur l’ensemble de l’organisme), peut se préparer de la même façon:

 

 

Le filet d’huile d’olive et le côté sucré d’un oignon ou d’une échalote pendant la cuisson à l’étouffée lui ôtera la plus grande partie de son amertume. L’idéal à mon avis pour lui, c’est de lui adjoindre croûtons poêlés aillés et oeufs mollets !! Là Wahouuuu, c’est-y bon !

 

petits plats

 

Comme quoi, avec très peu de choses, gratuites ou très bon marché, on peut se régaler et être en bien meilleure forme qu’avec tous les « Tricatel » de supermarchés brocardés dans « l’Aile ou la cuisse »  et qui sont tous sans exception carencés, trafiqués, dévitalisés, PASTEURISES, et  généreusement additionnés des mille merveilles que procure la chimie du pétrole.

Voilà, après vous faîtes comme vous voulez mais personnellement nous avons bazardé 98% des produits de supermarché  😉

Le porte-monnaie aussi est ravi et avec les économies je vous suggère de vous procurer ce bouquin qui permet de mieux comprendre les raisons de notre affaiblissement immunitaire.

 

 

 

 

Inscrivez-vous à ma lettre d’infos en cliquant sur l’image et vous recevrez mon Ebook: « Branchez-vous sur l’énergie illimitée de la nature! »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.